Me Wade : "L'opposition est le seul responsable des morts enregistrés récemment"

Pour les violences et les morts enregistrés au cours des manifestations de contestation de la candidature du président sortant, organisées par le mouvement du 23 juin (M-23) à la Place de l’Obélisque « sont l’apanage de l’opposition », à en croire Me Abdoulaye Wade, président de la République.



Me Wade : "L'opposition est le seul responsable des morts enregistrés récemment"
« L’opposition est la principale responsable des morts enregistrés lors des manifestations organisées par le Mouvement du 23 juin, à Dakar comme à Podor », martèle Me Wade en marge de l’inauguration du Centre de contrôle technique de véhicules (CCTV) de Dakar-Hann.

Le président a certifié par ailleurs que le Sénégal va continuer à avancer d’un pas calme  vers les élections. Des élections dont il respectera le verdict.

Le Président Wade persiste et signe. Il n’est en rien responsable de la mort des manifestants survenue lors des rassemblements organisés par le M 23 pour contester la validation de sa candidature à la présidentielle du 26 février prochain.

En marge de l’inauguration du Centre de contrôle technique de véhicules (CCTV) de Dakar-Hann qui s’est déroulée hier, vendredi, Me Wade s’est en effet défaussé sur les leaders dudit mouvement, accusés d’être les premiers instigateurs des violences notées au cours de ces manifestations et de leurs conséquences.

« Les principaux responsables, ce sont les gens de l’opposition qui utilisent les manifestations qui auraient pu avoir un sens tout à fait pacifique et compréhensible, pour mettre le désordre», soutient Me Wade.

Pour lui, « ces politiciens qui utilisent ces enfants doivent se mettre devant. Mais à ce moment, ils sont couchés chez eux tranquillement avec leurs enfants en envoyant ceux des autres devant les forces de l’ordre. C’est de la lâcheté».

Il fait savoir qu’il regrettait que des morts aient été enregistrés lors des manifestations, a invité les parents à un plus grand sens des responsabilités. «Les parents doivent prendre des dispositions pour que leurs enfants ne soient pas utilisés par des politiciens aux abois. C’est cela la vérité», a déclaré le chef de l’Etat.

Selon le chef de l’Etat, ses opposants utilisent cette période électorale pour semer le chaos et qu’il en était « absolument » convaincu. « Ils ont commencé pendant deux à trois ans à raconter que j’étais minoritaire et eux majoritaires. Qu’ils le prouvent par les élections !, a lancé en guise de défi Me Wade. Et d’ajouter: « Ils ont fait des appels à manifester vers le Palais de la République, des appels à l’émeute à travers une télévision qui serait fermée dans n’importe quel pays du monde. Cela n’existe qu’au Sénégal, mais cela n’aboutira à rien ».

Pour minimiser la situation, Wade dira que « les manifestants ne représentent rien par rapport aux millions de personnes qui sont avec moi». Pour finir, le Président Wade a promis que «Le Sénégal continuera toujours à marcher d’un pas très calme vers des élections jusqu’à la proclamation des résultats et je respecterai les résultats», parole d’Abdoulaye Wade.


Samedi 4 Février 2012 - 10:41



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter