Nicolas Sarkozy obligé de rembourser le mobilier de l'Élysée saccagé par ses chiens?

Il y en a qui vont être punis ! Les trois chiens de Nicolas Sarkozy se seraient fait plaisir sur le mobilier de l'Elysée pendant son mandat. Il y en aurait eu pour plus de 6.000 euros de réparations sur les meubles de la République



Nicolas Sarkozy  va sûrement bientôt devoir sortir 6.600 eurosde sa poche pour rembourser du mobilier de l'Élysée.  Quelques mois après la révélation du GayetGate  où certains ont prétendu que Valérie Trierweiler avait ravagé le bureau de François Hollande  lorsqu'elle a appris la liaison de Julie Gayet et deFrançois Hollande (information démentie par la principal interessée), nous avons appris que Nicolas Sarkozy avait aussi fait du mal au mobilier national. Enfin plutôt ses chiens, Carla, Dumbledore et Toumi. Les trois adorables toutous auraient pris leur quartier dans le salon argent de l'Élysée et auraient abîmé plusieurs pièces de leurs crocs et pattes indélicates.

Ainsi les canidés de la République auraient dégradé pour 6.600 euros de mobilier.  La revue spécialisée L'Actualité Juridique du droit administratif assure que Nicolas Sarkozy pourrait bien s'acquitter de cette somme afin de dédommager l'Elysée des dégradations de ses animaux. "L'immunité du président de la République à raison des actes accomplis dans l'exercice de ses fonctions s'étend-elle aux forfaits des molosses du Palais ?", interroge la revue.

C'est la tuile niveau finance en ce moment pour Nicolas Sarkozy. Déjà l'année dernière, il était bien embêté lorsque ses comptes de campagne de 2012 ont été invalidés. Ainsi une amende a été remise à l'ancien chef de l'Etat et cette dernière a été payée par son parti, l'UMP. Bernard Debré témoigne dans Le Télégramme : "Les 380.000 euros d'amende  qui ont été payés par l'UMP, alors que c'est une amende vis-à-vis de Nicolas Sarkozy intuitu personae. Là aussi, c'est quelque chose d'insupportable. Pourquoi Nicolas Sarkozy n'a pas payé les 380.000 euros d'amende ? Je suis content qu'il gagne 100.000 euros par conférence, mais enfin, on nous a demandé de régler les 11 millions de pénalités de sa campagne, on nous fait maintenant payer en douce l'amende de 380.000 euros".


Closer.fr

Mercredi 1 Octobre 2014 - 13:40



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter