Nigeria : de violents combats

D’intenses combats ont eu lieu après une attaque de Boko Haram sur la ville de Maiduguri, capitale de l’Etat de Borno, selon des témoins.



Des comités d'autodéfense prennent part à la lutte contre l'insurrection menée par Boko Haram.
Des comités d'autodéfense prennent part à la lutte contre l'insurrection menée par Boko Haram.

Des tirs à l'arme lourde ont retenti près de la ville, qui a été attaquée dès les premières heures de dimanche.

Des habitants de la ville ont déclaré à l’AFP que d’intenses combats ont eu lieu à l’est de Maiduguri, entre les islamistes et des comités locaux d’autodéfense, vers 2h GMT.

Les combats se sont poursuivis jusqu’à 8h GMT, selon un témoin cité par l’AFP.

"Toute la ville est dans la peur. Les gens ont peur de ce qui va se passer si Boko Haram défait les forces de sécurité", a déclaré à cette agence un habitant de la localité, Adam Krenuwa.

Les combattants de Boko Haram ont tenté d’attaquer la ville de ''partout'', a dit à l'agence AP un officier de l’armée nigériane, sous couvert de l’anonymat.

Le 25 janvier dernier, le groupe islamiste s'est emparé de la ville de Monguno et d'une base militaire. Sa mainmise sur cette localité a provoqué un important afflux de réfugiés à Maiduguri, que Boko Haram a tenté de prendre la semaine dernière.

Ses combattants avaient été repoussés par l’armée nigériane.

L'insurrection menée par le groupe islamiste et sa répression par l'armée nigériane ont fait plus de 13 mille morts depuis 2009.

Depuis six ans, le groupe islamiste tente d’instaurer un Etat islamique au Nigeria.

Il a pris le contrôle de plusieurs villes et villages dans le nord-est du pays, en 2014.

Au moins 1,5 million de personnes ont quitté leur lieu de résidence à cause des attaques du groupe islamique, qui ont coûté la vie à environ deux mille personnes l’année dernière.


BBC Afrique

Dimanche 1 Février 2015 - 12:34



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter