Orabank rachète la BRS et affiche les couleurs de la bataille pour le leadership

C'est définitif, la Banque Régionale de Solidarité du Sénégal (BRS) devient Orabank. Ce changement de nom fait suite au rachat du Holding BRS par Oragroup qui détient aujourd'hui 51 % de son capital. Aussi, Oragroup annonce-t-il les grands projets pour le marché Sénégalais et Sous-régional.



Orabank rachète la BRS et affiche les couleurs de la bataille pour le leadership

le rachat de le Banque Régionale de Solidarité du Sénégal (BRS) par Oragroup est désormais officiel. Pressafrik en avait fait la révélation dans un de ses article s. Avec cette entrée dans le capitale de la BRS, Orabank affiche ses ambitions. Elle se veut une banque commerciale et compte se positionner en acteur majeur de la vie des entreprises, des particuliers et des institutionnels. Elle va offrir des réponses adaptées à chaque type de besoin et s'appuiera pour ce faire sur une culture d'entreprise groupe, basée sur l'éthique et le professionnalisme. L'ambition d'Orabank est de contribuer activement au développement économique du Sénégal à travers un accompagnement taillé sur-mesure au profit des différentes clientèles cibles.


Après le rachat en 2013 du Groupe de la Banque Régionale de Solidarité, le Groupe Orabank  se retrouve présent dans douze pays et dans quatre zones monétaires (CemacUemoa, Mauritanie et Zmoa dont fait partie la République de Guinée). Il compte plus de 104 agences et plus de 1 400 salariés.


Le Gabonais Loukoumanou Waïdi dirige Orabank au Sénégal. Cet ancien fonctionnaire du Ministère de l'Économie et des Finances du Gabon est un ingénieur en Génie civil diplômé également en Administration économique et financière à l'Institut de l'économie et des finances de Libreville. C'est en 1999 qu'il entre dans la finance et la banque au Gabon et rejoint en 2002 Financial Bank devenu Orabank depuis 2011.


Oragroup, holding du groupe bancaire Orabank basé au Togo a démarré ses activités au Bénin en 1988. Détenu à plus de 61% par le fonds d'investissement américain Emerging Capital Partners (ECP), Oragroup a réalisé en 2012 un total bilan de plus 701,4 milliards de francs Cfa et un PNB de 53 milliards. Les autres actionnaires du groupe sont les institutions financières de développement BIO, Proparco, la BOAD, la Deutsche Investitions-und Entwicklungsgesellschaft mbH (DEG), le Fonds Gabonais d'Investissements Stratégiques, et divers actionnaires privés (entreprises et particuliers).


Après la Côte d'Ivoire et le Sénégal, ce sera au tour des BRS du Burkina, du Mali, de la Guinée-Bissau et du Niger, de revêtir le manteau Orabank. Dans une seconde phase, et sous réserve de l'accord des autorités de tutelle, l'intégration des succursales du Togo et du Bénin aux filiales Orabank déjà présentes dans ces deux pays va clôturer la mue des BRS en Orabank.



Vendredi 14 Mars 2014 - 11:59



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter