Poèmes pour Maman: Mme Jacqueline Fofana

Dr. Pierrette Herzberger-Fofana



Poèmes pour Maman: Mme Jacqueline Fofana
MAMAN, FEMME DES ILES DU CAP-VERT

Je me souviens de nos/ longues conversations.
Nous deux, assises sur ton lit/qui te gardait prisonnière.
Je buvais tes paroles/Avides d'en savoir plus.
Alors pour moi,/Tu faisais revivre le passé.
Ton regard s'animait./Tu faisais appel à ta mémoire.
Et tu me narrais /Des récits de ton île lointaine:
De notre grand-père/"Nhu Nacho".
Cette figure historique/Emblème de la sagesse et de la Science.
Pour moi, cette île Santiago/Perdue au milieu de l'Océan Atlantique
Prenait des contours réels./L' île se métamorphosait
En une terre de récits fantastiques./Tu me contais comment les pères de famille
Simulaient la pluie pour leurs enfants/En se soulageant sur le toit de leurs maisons.
Comment les récits nocturnes des parents/ Remplaçaient le repas du soir.
Tu me contais la légende de la Genèse de/Ces îles du Cap-Vert.
Devant mes yeux défilait cette image du/Tout Puissant enveloppé dans un nuage
Secouant ses mains/et de ses dix doigts/Ont jailli ces dix îles.
Tu narrais un monde féérique./J'oubliais alors mes lectures,
Les récits de sécheresse, de famine/ de révoltes et d'injustice.
Tarrafal, ce bagne synonyme de douleurs/Ce camp où les héros de
la Liberté étaient incarcérés.
São Nicolão, cette île montagneuse/ Chaminé, ce hameau que tu aimais tant!
Convaincue qu'il renfermait du pétrole./Car enfant tu puisais un liquide précieux
Dans ses flancs qui vous permettait d'allumer le feu.
Cette île, Santiago que tu parais de tous les atours/Devenait pour moi un coin du paradis
Le plus bel endroit du ciel./Tu me contais comment tu avais pris le chemin de l'exil
Les souffrances de l'orpheline./Le séjour dans divers foyers et pays.
Le Portugal, l'Italie, la France, le Sénégal /Alors, tu reprenais ton récit
Me faisant découvrir un monde inconnu.
Ton île, dotée d'une nature ingrate et pourtant merveilleuse.
C'était ton île!
Ta patrie, le pays de ton cœur.
La terre de nos ancêtres.
Repose en paix, Maman!
Drherzbergerfofana@hotmail.com


Lundi 22 Août 2011 - 23:30




1.Posté par aissatou seck le 23/08/2011 14:43
Merci pour ce poème qui fait en sorte de graver encore une fois,la mémoire de notre grand-mère à jamais.
Que Dieu accorde le paradis é notre grand -mère et que la paix et l'amour règne dans toute sa famille.

2.Posté par Alpha Baldé le 23/08/2011 14:56
C'est un excellent poème, que le bon Dieu ait l'âme de la défunte et l'accepte dans son Paradis. Amen!

3.Posté par charles cesar emmanuel le 23/08/2011 20:25
tres beau poeme pour notre grand mere que la terre lui soit legere et que le bon dieu ouvre les portes du paradis a notre chere et si bien aimer grand mere amen

4.Posté par Lopes le 24/08/2011 00:25 (depuis mobile)
Avec pudeur ils nous ont aime, comte des épisodes de leur histoire. Et pourtant j ai souvent l impression qu ils nous manquent tant de pans de leur vie. Ils sont partis si âges que pour certains notre peine devrait etre atténuée. Nous ne cesseront jamais de les pleurer car cela signifirait arrêter de les aimer. Les rituels des visites a nos aines lors de mes voyages lors de mes séjours a Dakar me manquent tant que j appréhende mon prochain séjour. Il y a des mots si simples que je n ai jamais reçus de leurs part : "je t aime". Aujourd hui je le répète a mes proches. Je n ai jamais doute de leurs sentiments mais je regrette de ne pas avoir chuchoter a leurs oreilles cette si petite phrase. Affectueusement a vous tous, frères, sœurs, cousines, cousins, parents éloignes.
Fabienne

5.Posté par PINA Marcel le 24/08/2011 10:16
SOUVENIR QUAND TU NOUS TIENS
A CELLE QUI FUT MA GRAND MERE PATERNELLE ADOPTIVE , QUI FUT LA CONFIDENTE DE MAMAN TANHA REPOSE EN PAIX ET VEILLE SUR NOUS TES ENFANTS
TOUTES MES ETERNELLES PENSEES A TOI ET TOUTE LA GRANDE FAMILLE QUE TU AS DORLOTTEE , CHERIE DE TA TENDRESSE ET GENTILLESSE
Marcel PINA
pina.m@live.fr
pina.m@orange.fr

6.Posté par fatoumata tall le 24/08/2011 11:45
Ah, ma grand mère chérie, tu m'as quitté au moment où je m'y attendais le moins.
J'ai été choqué en entendant la triste nouvelle, j'aurais souhaité te revoir une dernière fois avant que tu nous quitte !!!!!!
Tu m'as tellement aidé, tellement, au moment où j'avais besoin de quelqu'un à mes côtés.........
Merci grand mère, merci pour tout...............
Que la terre te soit légère et qu'Allah t'accueille dans son Paradis céleste. Amine !!!!!!!!
Tu seras toujours présente dans mon coeur!!!!!!!!!!!!!
Repose en paix.

7.Posté par Lopes- Pierson Nadia le 24/08/2011 12:16 (depuis mobile)
Ma chère cousine,
Merci pour ce magnifique poème à la mémoire de tante Jacqueline et de nos origines insulaires. On pense à la douceur d'aller là-bas vivre ensemble comme disait Beaudelaire. Je t'embrasse Nadia

8.Posté par Isabel Soares - en mon nom, au nom de ma mère, Martinha (la nièce de Mme Fofana), et au nom de toute la famille au Cap-Vert - le 24/08/2011 14:35
Chère Pierrette, Merci!

Avec beaucoup d´honneur et forte nostalgie, j´ai reçu et partager avec toute ma famille et mes amis - qui ont eu la chance de rencontrer et / ou d´entendre parler de cette sage, bien-aimés et inoubliable Madame Fofana! Encore une fois, merci pour partager une si belle et significative poésie avec moi, Pierrette!

9.Posté par Michèle Jouga le 24/08/2011 21:59
Trés beau et touchant cet hommage à ta maman, Pierrette ! Nos mamans, on les voudrait éternelles, tant elles ont rempli nos vies. Et le jour où elles nous quittent, on s'en veut de n'en n'avoir pas assez profité, au sens noble du terme ! Nous avions encore tant de choses à apprendre d'elles, tant d'amour à recevoir d'elles , et tant de choses à leur dire !!!
Pourtant, de les avoir gardées si longtemps prés de nous est une Grâce ! Je me souviens les fois où je rendais visite à ta maman, accompagnée de la mienne, elles se souvenaient de la belle époque, celle de notre enfance; c'était plein plein de doux souvenirs !!!
Merci encore pour cet hommage, tellement réel, elle était ainsi tante Jacqueline ! Tu as toute mon affection, qu'elle repose en Paix !
Michou .

10.Posté par Brigitte Seck le 25/08/2011 02:25
Touchant et profond ! Cela fait du bien à ceux qui restent de se souvenir de ceux qui nous ont devancés! Oui l'amour et la présence d'une mère sont irremplaçables et l'on voudrait rattraper le temps ...Que ceci nous encourage à vivre pleinement les précieux moments que nous avons avec ceux qui nous sont chers. Chaque instant qui passe est unique et si précieux !! Avec amitié. Brigitte

11.Posté par souane le 26/08/2011 19:28
Pensée pieuse à grand Maman! repose en paix, grand Maman!
lONGUE VIE à vous aussi Dr herzberger fofana

12.Posté par Anne (Nürnberg) le 26/08/2011 20:03
Happy Happy Birthday, Mami!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter