RCA : l’ONU reconnait ses faiblesses

L’Organisation des Nations Unies (ONU) a reconnu que sa mission de maintien de la paix en République centrafricaine a besoin de s’améliorer, après qu’un rapport d'Amnesty International a souligné que ses troupes ne sont pas à la hauteur.



Le représentant de l’ONU dans le pays, Parfait Onanga-Anyanga, a déclaré que les casques bleus avaient été pris par surprise par la flambée de violence en septembre dernier dans la capitale, Bangui.

L’incident avait fait plus de 75 morts.

Parfait Onanga-Anyanga a toutefois indiqué que la mission avait réagi rapidement, en mettant en place une nouvelle stratégie de protection des populations.

Il a ajouté qu'il était confiant que les forces de maintien de la paix seront désormais en mesure de mettre fin à l’avenir à toute violence.

M. Onanga-Anyanga a rappelé que les casques bleus avaient supervisé avec succès la visite du pape en novembre en Centrafrique et le premier tour des élections en décembre.

La République centrafricaine a sombré dans une violence sectaire lorsque les rebelles de la Séléka ont pris le pouvoir en 2013, entrainant des représailles des milices anti-Balaka.

Source: BBC Afrique 



Mardi 9 Février 2016 - 07:25



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter