"Si l'APR n'apprécie pas notre position, c'est son problème", Mamadou Ndoye de la LD



Le secrétaire général de la Ligue Démocratique (LD) répond au porte-parole de l’Alliance Pour la République (APR), Abdou Mbow. «Il faut être clair sur ce qu’on appelle la transhumance. La transhumance, ce n’est pas changer de parti. On peut changer de parti sans être transhumant. Donc ce serait faire une confusion que dire changer de parti, c’est être un transhumant. La transhumance politique comme le président l’a dit avec analogie, c’est aller chercher des pâturages verts. Or dans des pays tels que les nôtres, les pâturages verts sont bien fixés et se trouvent au niveau de l’exercice du pouvoir politique. Donc ce sont des politiciens alimentaires… », campe Mamadou Ndoye.



« Nous avons dit ce qu’on en pensait en tant que parti politique, encore une fois nous ne sommes pas d’accord avec cet acte posé par le président de la République. Ce type d’appel parce qu’il s’agit d’un appel à la transhumance, n’est pas conforme aux attentes que les Sénégalais ont par rapport à cette deuxième alternance » poursuit ce dernier. Et sur ce principe, si les alliés de l’APR ne sont pas contents, «c’est leur problème», répète Mamadou Ndoye dans une interview accordée à «Enquête».
 


Samedi 2 Mai 2015 - 09:55



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter