Souleymane Ndéné Ndiaye préfère ne pas regarder les meetings de leurs adversaires

Souleymane Ndéné Ndiaye et les partis des FAL 2012 n’envisagent pas de suivre la campagne électorale de l’opposition. Le directeur de campagne d’Abdoulaye Wade dont la candidature est vivement contestée par les candidats de l’opposition préfère, dit-il « regarder vers l’avant », au lieu de « faire marche en arrière ».



Souleymane Ndéné Ndiaye préfère ne pas regarder les meetings de leurs adversaires
C’est ce dimanche à Mbacké que le candidat Abdoulaye Wade a procédé à son meeting d’ouverture. Un rassemblement près de la capitale du mouridisme qui a fait abstraction et qui a fini par émerveiller un Souleymane Ndéné Ndiaye qui a estimé la foule à plus de « 02 millions électeurs ». Une bataille des chiffres déclenchée tôt par le directeur de cabinet de Me Wade dont certains taxent de faire une « surestimation ».
 
« Vraiment nous préférons ne pas regarder les adversaires du président Abdoulaye Wade. Ce qui nous intéresse c’est plutôt l’avenir, le candidat Abdoulaye Wade lui-même. Nous sommes dans notre rôle, l’opposition est dans son rôle. Je crois que chacun cheminera comme l’indique son programme et ses objectifs. Nous regardons devant nous, nous ne regardons ni à gauche, ni à droite, ni derrière nous », a-t-il lâché sur les ondes de la RFM.
 
Toutefois, l’opposition a entamé ce dimanche avec le M23, une campagne commune qui vise à disqualifier Abdoulaye Wade de la présidentielle de 2012.
 
 


Lundi 6 Février 2012 - 11:16



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter