Tchad: manifestation de jeunes diplômés au chômage à Ndjamena

Au Tchad, des diplômés sans emplois ont manifesté ce jeudi pour revendiquer la réinstauration des intégrations à la fonction publique. Début 2016, le gouvernement a annoncé que l’intégration à la fonction publique est suspendue. Seuls sont recrutés des remplacements de poste à poste et des contractuels qui ne garantissent pas les mêmes avantages qu’en cas d’intégration. Le sit-in qu’ils tenaient devant le ministère de l’Education nationale a été dispersé par les forces de l’ordre.



La coalition des lauréats en instance d’intégration voulait organiser un sit-in ce jeudi matin pour se faire entendre. Au bout de trente minutes, la police est entrée en action et pour disperser les manifestants qui ont été rejoints par les élèves du plus grand lycée de la capitale. La manifestation s’est alors transformée en course poursuite entre policiers et manifestants à travers la ville.
 
Un peu avant midi, le calme est revenu dans la ville. Mais les manifestants n’entendent pas s’arrêter là, comme le confirme Jeudi Padjouli, le président de la coalition : « On va marcher et pas seulement ce vendredi. On va continuer jusqu’à la satisfaction totale. Si le dossier n’est pas encore signé comme un acte d’intégration à la fonction publique, on va continuer. Mais on ne va pas arrêter comme ça ».
 
On évoque des blessés, mais jeudi soir, le porte-parole de la police indiquait ne pas avoir de bilan. Dans un communiqué diffusé jeudi soir, le Collectif des associations et mouvement de jeunes du Tchad, qui a envisagé une marche mardi dernier avant de se raviser, appelle à nouveau à une marche pour l’emploi samedi prochain.


Source: Rfi.fr


Vendredi 5 Février 2016 - 10:55



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter