Terrorisme : la Côte d'Ivoire participera à la lutte contre Boko Haram

Le gouvernement ivoirien a annoncé jeudi qu’il enverrait des troupes pour participer aux côté d’autres pays africains, à la lutte contre la secte islamiste nigériane Boko Haram.



“Un seul pays ne peut pas traiter et avoir raison sur le terrorisme. C’est un travail d’ensemble, un travail entre les Etats. C’est pourquoi la Côte d’Ivoire y participera’’, a  déclaré le ministre délégué à la Défense Paul Koffi Koffi, lors d’une conférence de presse.

 

“La Côte d’Ivoire est à l’Union Africaine où des mesures ont été annoncées pour qu’il y ait une force internationale pour ce phénomène’’, a rappelé Paul Koffi Koffi, ajoutant qu’une éventuelle participation de son pays est “une obligation’’ guidée par la “solidarité sous-régionale’’.

 

Recevant une délégation des Grands chanceliers lundi à Abidjan, le chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara avait indiqué que son pays envisageait l’envoi de troupes au Nigeria.

 

Le ministre de la défense s’est gardé de dire ce que la Côte d’Ivoire entendait faire de “façon pratique’’ pour se “prémunir du terrorisme’’ contre lequel “aucun pays n’est épargné’’.

 

Boko Haram a tué plus de 1.000 civils depuis le début de l'année, au Nigéria et au Cameroun, voisin, en plus de contraindre des centaines des filles et de femmes kidnappées à se convertir à l'islam et à marier des djihadistes, a accusé jeudi Human Rights Watch.


ALERTE INFO

Jeudi 26 Mars 2015 - 16:35



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter