Un importateur de riz "victime d’un scandale financier et bancaire"

Le président de l'Association des clients et sociétaires des institutions financières (Acsif), Famara Ibrahima Cissé a dénoncé samedi la "pratique nébuleuse" de la Compagnie Bancaire de l'Afrique Occidentale (CBAO), actuel Attijariwafa Bank qui a "volé" au commerçant sénégalais Bocar Samba Dièye 8 milliards F CFA, exigeant le remboursement de la somme à la presse.



La Compagnie Bancaire de l'Afrique Occidentale (CBAO), actuel Attijarfa Bank "doit procéder au remboursement d’une faramineuse somme de 8 milliards qui a été débité du compte du commerçant Bocar Samba Diéye sans aucune justification", a révélé M. Cissé.
 
"La CBAO d’une traite que Bocar Samba Diéye aurait signé et jusqu’à présente la banque est incapable de produire cette traite valide mais pire en lieu et place elle nous produit une fausse traite avec une signature grossièrement imitée", a expliqué le responsable de l’association des clients.
 
Il a précisé que cette traite est relative à un stock de riz de 17.O95 tonnes que Bocar Samba Diéye avait reçu de son fournisseur ASCOT COMMODITIES qu’il a eu a payer "intégralement".
 
Le président de l’Acsif a prévu de faire le tour du pays pour "alerter" l’opinion national mais également "attirer l’attention des autorités sur la question.
 
Créée dans la région de Kolda (Sud) en avril 1997 mais domiciliée à Dakar, l'Association sénégalaise des Clients et Sociétaires des Institutions Financières (ACSIF) a pour mission de lutter contre l'usure et les dérives des banques et institutions financières.


Source: Alerte Info


Dimanche 8 Mai 2016 - 10:37



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter