Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Blocage des comptes de la Senelec: le Sénégal se dirige vers un black-out dans les prochains

La Convergence Syndicale des travailleurs de Senelec (CSTS) a tenu un point de presse ce vendredi 31 décembre 2021, pour alerter sur les risques de perturbation de la fourniture en électricité sur l’étendue du territoire national dans les prochains jours. Les comptes de la Société nationale d’Electricité (Senelec) sont saisis, suite au verdict rendu par le Tribunal hors classe de Dakar à propos du contentieux avec ITOC.



Blocage des comptes de la Senelec: le Sénégal se dirige vers un black-out dans les prochains
La Convergence Syndicale des travailleurs de Senelec (CSTS) qui réunit 5 organisations syndicales (SutelecSudetenSyntesSatelSycas), a tenu à alerter sur le risque d’aller vers la perturbation de la fourniture en énergie dans les prochains jours au Sénégal. Les comptes de la Senelec sont bloqués suite au contentieux qui l’oppose à ITOC dans l’affaire du fuel frelaté.

« Nous nous sommes retrouvés en 2010 avec une livraison de carburant contaminée qui a détruit la majorité des installations de Senelec et qui a valu une décision de justice qui a eu à condamner ITOC à payer un montant avoisinant 20 milliards de Fcfa à Senelec », a dit Serge Louis Dethié Cissé, Secrétaire général du syndicat des Cadres de Senelec (Sycas).

Selon lui, les autorités avaient décidé de faire un règlement à l’amiable de cette affaire. « Suite à ce règlement à l’amiable, ITOC a décidé d’attaquer Senelec, ce qui nous a surpris. Les juges ont décidé de bloquer les comptes de Senelec sans pour autant qu’il y ait une décision de justice, qui donne ITOC comme étant une victime de ce contentieux », a-t-il expliqué.

Vers un un black-out total​
D’après le syndicaliste, la Senelec est investie d’une mission de service public qui assure la fourniture de l’électricité sur le territoire national. Il indique que le Sénégal se retrouve dans une situation menaçante à cause du blocage des comptes de la Senelec. « La meilleure façon de déstabiliser le Sénégal, c’est de neutraliser la Senelec. Si tous les comptes sont bloqués jusqu’à ce que Senelec ne puisse plus assurer la continuité de service, c’est le Sénégal qui sera dans un black-out total ».

Les travailleurs de la Senelec alertent l’opinion publique nationale, que tous les salariés sont mobilisés pour la préservation de leur outil de travail. « Les salariés sont très mobilisés avec la convergence syndicale pour assurer le bien-être de l’agent au poste de travail, au service de cette nation. Si rien n’est fait très rapidement, nous serons obligés de vivre le black-out qui pèse à très court terme sur le pays ».

Serge Louis Dethié Cissé et Cie invitent la population, les agents de Senelec, les partenaires bilatéraux, les partenaires multilatéraux, les partenaires techniques et financiers, les partenaires au développement, la Banque mondiale, le FMI, à se mobiliser. « Tous ces acteurs qui participent à la qualité de la fourniture de l’énergie électrique sur l’étendue du territoire par le biais de Senelec doivent se mobiliser et s’engager pour pouvoir défendre l’outil de travail. Parce qu'il y va de la sécurité de tout un chacun ».

D’après lui, il y a lieu de préserver l’outil de travail, la disponibilité des agents au poste de travail pour que le pays ne subisse pas en ce début d’année 2022, une situation de manque de fourniture d’électricité qui peut être très déstabilisante pour le Sénégal. 
 

Moussa Ndongo

Vendredi 31 Décembre 2021 - 15:53


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter