France : un militaire arrêté pour un projet d'attaque contre une mosquée

Le ministère de l'Intérieur a annoncé ce dimanche 11 août l'arrestation d'un militaire de 23 ans, pour dégradation de lieu de culte avec projet d'entreprise terroriste. Le jeune homme, présenté comme proche de l'extrême-droite, prévoyait d'ouvrir le feu sur une mosquée de la banlieue lyonnaise, dans le centre de la France.



Le recteur de la mosquée de Lyon a demandé aux autorités que les salles de prières et les mosquées soient protégées. Getty Images/Franck Prevel
Le recteur de la mosquée de Lyon a demandé aux autorités que les salles de prières et les mosquées soient protégées. Getty Images/Franck Prevel
Le jeune homme a été interpellé il y a quatre jours à Vénissieux, dans la banlieue lyonnaise. Et pendant ses journées de garde à vue, il a reconnu qu'il avait prévu d'ouvrir le feu contre la mosquée des Minguettes le lendemain, à l'occasion de la fête de l’Aïd, marquant la fin du mois de ramadan.
Le ministère de l'Intérieur précise que le militaire est proche de l'extrême droite radicale, et qu'il avait lancé un cocktail Molotov, l'an dernier, contre une mosquée du sud-ouest. Ce qui pose un certain nombre de questions, selon Abdallah Zekri, le président de l'Observatoire national contre l'islamophobie et membre du Conseil français du culte musulman (CFCM).
« Est-ce que la hiérarchie le savait, est-ce qu’il a été arrêté ou pas ? S’il a été arrêté pourquoi, il a été relâché ? S’il a été arrêté, pourquoi il est toujours au sein de l’armée ? Il y a un tas de questions qui se posent et que nous posons, nous, aux autorités de notre pays, pour savoir comment il se fait que des gens pareils puissent être dans l’armée française et vouloir commettre des attentats. »
Le recteur de la mosquée de Lyon se dit satisfait de l’arrestation du militaire. Face à la multiplication d’actes islamophobes qui touchent les lieux symboliques de la communauté musulmane, ces derniers temps, le recteur a demandé ce dimanche aux autorités que les salles de prières et les mosquées soient protégées.

Source : Rfi.fr
 

Dépéche

Lundi 12 Août 2013 - 12:48



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter