La Sonatel veut Tigo et Expresso dans le combat contre l’arrivée de Global Voice.



La Sonatel veut Tigo et Expresso dans le combat contre l’arrivée de Global Voice.
Les travailleurs de la Société nationale de télécommunication (Sonatel) passent à une vitesse supérieure dans leur combat pour contre carrer l’implantation du prestataire privé Global Voice group. Ils ont organisé aujourd’hui un concert de klaxon devant le siège de l’ARTP avec le port de brassard rouge. Ces travailleurs ont accusé de corrompus les dirigeants de l’ARTP et ont même failli en venir aux mains avec certains agents de l’Agence de régulation des télécommunications et des postes(ARTP).

Rappelons que lors de leur premier point de presse ils avaient avancé que : « une escroquerie de haute voltige se prépare avec une initiative qui vise à confier la gestion du trafic international entrant à un prestataire privé Global Voice ».

« Et que son travail serait de s’appuyer sur le régulateur qui sort de son rôle d’arbitre de la concurrence pour se transformer en collecteur de minutes et de recettes comme cela s’est fait en Guinée, instaurer une surtaxe sur le trafic international entrant sans que les populations n’en profitent avec l’augmentation des tarifs ».

Lors de la manifestation de ce jeudi, les travailleurs de la Sonatel envisagent d’associer dans leur lutte les autres opérateurs que sont Tigo et Expresso.

Dans son édition en wolof de 16H30, la RFM annonce la convocation d’un responsable syndical de la Sonatel à la Dic.


Jeudi 8 Juillet 2010 - 19:09



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter