Obasanjo ôte le manteau d’observateur pour celui du médiateur.

L’ancien président nigérian, mandaté par l’Union africaine, a foulé le sol sénégalais ce mardi. Olusegun Obasanjo, en plus de la mission d’observation du scrutin présidentiel qui lui a été assignée, n’exclut pas une médiation entre les différents acteurs politiques pour tenter d’apaiser le climat actuel du pays.



Obasanjo ôte le manteau d’observateur pour celui du médiateur.
Emissaire de l’Union africaine, Olusegun Obasanjo est au Sénégal dans le cadre d’une mission d’observation électorale, à quelque 4 jours du scrutin présidentiel. A sa sortie du salon d’honneur, il tâche de lever les équivoques sur sa mission. « Ma mission première, c’est d’observer les élections du début à la fin », souligne Obasanjo.

A la lumière de la situation sociopolitique du pays, Olusegun Obasanjo n’entend rester les bras croisés. « Compte tenu de la situation, je suis obligé de mener une médiation entre les différents acteurs politiques », déclare l’ancien président nigérian. 


Mercredi 22 Février 2012 - 11:21



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter