Synpics : Relations entre presse et forces de sécurité

Le Synpics rappelle les dispositions qui avaient été édictées pour la couverture de la présidentielle de 2007 et qui ont été partout réitérées durant les formations effectuées ces derniers mois.



Synpics : Relations entre presse et forces de sécurité

Il s’agit selon le Synpics, de la nécessité d’établir une relation de confiance et  de courtoisie entre journalistes et forces de l’ordre (attitude, comportement, langage), que les forces de l’ordre soient davantage sensibili-sées sur la mission des journalistes qu’ils exercent au nom du droit du public à l’information qui  est un droit consacré par la Constitution.

Et « que les forces de l’ordre soient briefées régulièrement dans les structures appropriées sur la nécessité d’avoir des rapports courtois avec la presse sur le terrain, que les journalistes respectent les consignes de sé-curité et évitent les attitudes ostentatoires qui ternissent l’image de la profession », indique le Synpics.

Les journalistes sur le terrain, doivent gardés à l’esprit la nécessité de port de signes d’identification distinctifs par les professionnels de l’information et de la communi-cation pendant la campagne électorale et le jour du scru-tin (les gilets).

Ils doivent obligatoirement respecter les lois et règlements élaborés en amont par les organisateurs du scrutin.

En cas de difficultés de communication avec les forces de l’ordre sur le terrain, les journalistes s’adressent au responsable des éléments de base positionnés outre éviter les tensions.

Par ailleurs, le Synpics a recommandé aux patrons de presse d’établir des  ordres de mission dûment signés pour les reporters et techniciens devant couvrir les élec-tions. Ceci devant participer à leur protection dans leur travail.



Lundi 20 Février 2012 - 17:46



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter