Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Fonds politiques à la mairie de Dakar : Khalifa Sall convoque le Président Léopold Sédar Senghor à la barre



L'ancien président de la république Léopold Sédar Senghor a été convoqué à la barre du tribunal correctionnel de Dakar, ce mercredi, pour expliquer l'existence des fonds politiques à la mairie de Dakar. L'actuel maire de la ville de Dakar, mis en cause dans l'affaire dite de détournement de deniers publics dans la caisse d'avance de ladite mairie, a convoqué un témoin qui n'est plus de ce monde. « Ces fonds existaient depuis les temps coloniaux et les documents sont là. Et, je ne vais pas donner des sources précises. Car vous savez pertinemment que j’ai raison », a déclaré le maire de la ville de Dakar devant la barre.

Devant la barre, le maire de la ville de Dakar Khalifa Ababacar Sall a soutenu que les fonds politiques existaient depuis les temps coloniaux. Selon lui, même l’ancien président de la République Léopold Sédar Senghor avait validé ces fonds politiques.

A l’en croire, les premiers maires du Sénégal ont demandé au Président Senghor de faire continuer le fonctionnement de ces fonds politiques. « Même le président Senghor avait validé les fonds politiques. Un homme mieux placé que moi vous l’expliquera. Ces moyens sont logés au niveau des dépenses diverses », a fait savoir Khalifa Sall.

Khalifa Sall de poursuivre son argumentaire : «  à partir de 1947, tous les leaders se retrouvaient à la mairie. Et ces fonds ont été destinés pour régler leur hébergement, et déplacement. C’est dans ce sillage que J’ai parlé de leur existence. Et, il servait de soutien aux indigènes. Mais également ils servaient à soutenir les autorités coutumières ».

Aida Ndiaye (Stagiaire)

Mercredi 7 Février 2018 - 15:55



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter