Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Le Sénégal signe deux accords de financement avec le Fonds de l’Opep



En marge de sa participation aux Assemblées Annuelles du FMI et de la Banque Mondiale, à Washington aux Etats-Unis, Amadou Hott, ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération, a signé deux accords de financement avec l’OFID, le Fonds de l’OPEP (Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole) représenté par son Directeur Général du Fonds, Dr Abdulhamid Alkhalifa. C’était le vendredi 18 octobre 2019.

Les accords sont relatifs au programme d’appui au développement agricole et à l’entrepreneuriat rural (PADAER 2), qui est à sa phase deux, et au projet de désenclavement des zones de productions en appui au programme national de développement rural (PDZP/PNDL).

Le montant financier du PADAER 2 s’élève à 10 millions de dollars Us, soit 9 928 100 000 de FCFA, et a pour objectif de contribuer à la réduction de la pauvreté dans les zones d’interventions du programme à travers le développement de la chaine de valeur profitables et diversifiées. Ce programme intervient dans les quatre zones agro-écologiques à savoir la Vallée du Fleuve Sénégal, la Zone Sylvopastorale, le Sénégal Oriental et la Haute Casamance couvrant ainsi les régions de Matam ; de Tambacounda, de Kédougou et de Kolda.

Quant au PDZP/PNDL, son montant de financement se situe à 20 millions de dollars Us, soit 11 856 200 000 FCFA, et sa finalité est de contribuer à la réduction de la pauvreté à travers l’action combinée des départements ministériels, des collectivités locales, des communautés de base et du secteur privé. Pour promouvoir, de façon efficace, efficiente et durable, l’offre de services socio-économiques de base aux populations. Il intervient dans les communes et collectivités locales les plus pauvres du Sénégal. Au niveau Régionale, les activités du programme sont coordonnées par les Agences Régionales de Développement (ARD).

M. Hott a tenu à exprimer toute sa gratitude et à sa satisfaire des excellentes relations entre le Sénégal et l’OPEP. Il le dira en ces termes : « je voudrais, Monsieur le Directeur Général, formuler mes sincères remerciements au nom du Président de la République, du Gouvernement et du peuple sénégalais à votre Institution pour le soutien constant et multiforme qu’elle ne cesse d’apporter à la mise en œuvre de notre politique de développement économique et social. Vive la coopération entre le Fonds de l’OPEP pour le Développement et le Sénégal ».

Salif SAKHANOKHO

Lundi 21 Octobre 2019 - 20:49



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter