Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



3e mandat:​ «tous ceux qui évoquent cette question doivent être envoyés en prison», déclare Sonko



Le Leader du Pastef Ousmane Sonko a déclaré ce mercredi lors d’une conférence de presse que Macky Sall ne sera jamais Président en 2024. Pour lui, tous ceux qui évoquent cette question, doivent être envoyés en prison.
 
 «Tous ceux qui évoquent le 3e mandat de Macky Sall, doivent être envoyés en prison. Au-delà de l’aspect constitutionnel, ce sont sont des pyromanes. Ce sont des prébendiers. 2024, il ne sera plus Président du Sénégal. Restera, maintenant, la reddition des comptes. On ne rassure personne. C’est le peuple qui tranche et décide. On est des opposants et on fait face à ce régime. On ne négocie avec personne. Le pouvoir se prend par les urnes et non par des combines », martèle Ousmane Sonko.
 
 Poursuivant ses propos, il précise que le Pastef n’a aucune garantie à faire pour personne. « Nous ne sommes pas dans une discussion. Aucun contact. Nous exigeons que le calendrier républicain soit respecté. L’argument de l’audit du fichier ne peut exiger le report. Si l’audit n’est pas prêt, on va avec aux élections et Macky sera vaincu. Dans le dialogue politique, la magouille c’est de rationaliser les élections. Nous disons oui. Mais à partir de 2024 », dit-il.
 
Parlant du statut du Chef de l'opposition, Ousmane Sonko se veut claire: « Il est inacceptable que des acteurs politiques soient indécents. C’est quoi un chef de l’opposition. Il est chef de quoi et de qui. Personne n’est mon chef. Je ne demande à personne pour mener mes activités».
 


Mercredi 9 Septembre 2020 - 16:55


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter