Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Abdoulaye Diouf Sarr vs Amadou BA: la bataille de positionnement a lieu à Yoff



Abdoulaye Diouf Sarr vs Amadou BA: la bataille de positionnement a lieu à Yoff
Les incessants appels du président de l’APR (Alliance Pour la République, parti présidentiel) à taire les querelles et à donner la primauté au projet collectif et à l’intérêt général, semblent tomber dans l’oreille d’un sourd. Les ministres Amadou BA et Abdoulaye Diouf Sarr ne marchent «pas d’un même pas», selon la volonté affichée du Chef de l’Etat qui veut que ces hommes soient «soudés comme un seul homme pour relever les deux (2) grands défis: obtenir une majorité la plus large possible aux élections législative de juillet 2017 et gagner au premier tour la présidentielle de 2019».
 
En droite ligne des prochaines joutes électorales, une bataille de positionnement se dessine entre Abdoulaye Diouf Sarr, maire de Yoff et Amadou BA, ministre de l’Economie, des Finances et du Plan. Ce, pour le contrôle de la collectivité léboue. En ce sens, «LeQuotidien» annonce que le rival du ministre de la Gouvernance locale, du Développement et de l'Aménagement du Territoire, a reçu des dignitaires Lébous à la veille d’une manifestation religieuse entre la collectivité «Tanka» (Ngor, Ouakam et Yoff) et la communauté mouride.

«A la fin de la rencontre, le ministre nous a offert trois (3) millions de F CFA en guise de transport. Chacune des autorités présentes a reçu 65.000 francs», rapporte une partie prenante qui précise qu’en dehors du Conseil des notables, «nul ne peut engager Yoff pour un soutien» et que «ceux qui ont exprimé leur soutien à Amadou Bâ, parlent en leur propre nom».

Tandis qu’à l’occasion d’une conférence de presse tenue lundi dernier, des notables du Conseil des notables de Yoff ont affiché leur «fidélité indéfectible» à Abdoulaye Diouf Sarr qui selon eux, a été désigné comme candidat après plusieurs réunions.

Pour l’organe suprême de la communauté, si la collectivité léboue a un tapis à dérouler, ce sera pour le maire Abdoulaye Diouf Sarr mais pas pour quelqu’un d’autre, qui n’habite même pas dans notre localité». 


Jeudi 6 Avril 2017 - 16:18



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter