Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Difficultés à la Sar : le ministre Mouhamadou Makhtar Cissé précise et annonce une bonne nouvelle



Bonne nouvelle pour les travailleurs de la Société africaine de raffinage (Sar) qui avaient informé via un communiqué, que les installations de leur entreprise étaient à l’arrêt depuis quelques jours pour faute de rupture de brut. Le ministre des Energies, Mouhamadou Makhtar Cissé, a annoncé, ce lundi, sur la base des informations qui lui ont été fournies par la direction générale de la Sar, qu’en ce moment même, une cargaison est en train de décharger.

« Le ministre des Energies que je suis, n’a pas connaissance de difficultés particulières d’approvisionnement de la Sar, il arrive que la Sar soit dans l’arrêt dans l’attente de cargaison qui doit décharger et au moment où je vous parle, actuellement, il y a une cargaison qui est en train de décharger sur la base des informations qui m’ont été fournis par la direction générale au niveau de la Sar », a informé le ministre. 

Mouhamadou Makhtar Cissé est convaincu qu'il n'y a pas de difficultés particulières à la Sar. Car, a-t-il expliqué: «  les stocks du pays permettent de rendre la Sar confortable et donc je n’ai pas connaissance de difficultés particulière, il peut y avoir des difficultés passagères mais qui n’impactent pas l’approvisionnement du pays ». 

Rassurant les Sénégalais, M. Cissé de rappeler que le quatrième point du programme résilience économique et sociale du président de la République concerne la sécurisation en hydrocarbure et en denrées de nécessité. « Donc, ce point tient à cœur l’Etat et nous y veillons particulièrement pour éviter toute surprise », a-t-il précisé. 

Maintenant, a-t-il souligné : « si la conjoncture internationale évolue défavorablement dans le sens d’un impact négatif sur le plan maritime on pourrait avoir quelques soucis mais à ce jour nous continuons à être correctement approvisionner et des stocks suffisants permettent de faire face aux demandes » . 

Mouhamadou Makhtar Cissé se prononçait en marge de la conférence de presse conjointe avec le ministre de l’Eau Serigne Mbaye sur les mesures prises par le chef de l’Etat lors de son discours de 3 avril, concernant le paiement des factures d’eau et d’électricité pour un bimestre. 

Aminata Diouf

Lundi 6 Avril 2020 - 17:57



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter