Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



États-Unis: Trump devrait être acquitté ce mercredi à son procès en destitution



Le président américain Donald Trump devrait remporter la victoire ce mercredi 5 février avec son acquittement au Sénat. Ce qui viendra conclure un procès en destitution très politique, en pleine année électorale.

Fin du procès en destitution en vue aux États-Unis : le vote pour le verdict est annoncé pour ce mercredi. Sans surprise, ce sera très certainement l'acquittement, explique notre correspondant Éric de Salve. Les sénateurs républicains se sont opposés ce vendredi à la motion démocrate pour l’audition de nouveaux témoins, à 51 voix contre 49. Conformément au souhait de la Maison Blanche, qui voulait à tout prix s’épargner de nouveaux témoignages gênants pour en finir au plus vite, en pleine campagne présidentielle. C’est donc une très bonne nouvelle pour Donald Trump, qui crie déjà victoire sur Twitter.


  Les démocrates ne sont pas parvenus à rallier les quatre votes de républicains modérés dont ils avaient besoin pour faire comparaître le témoin clef : John Bolton, l’ancien conseiller à la sécurité du président. Il est donc tout à fait improbable que l’opposition parvienne à convaincre 20 sénateurs républicains de voter avec eux la destitution à la majorité des deux tiers. Tous les analystes en sont convaincus : Donald Trump sera acquitté de ses deux chefs d’inculpation, « abus de pouvoir » et « obstruction au Congrès », lors du vote final ce mercredi.

Après 10 jours de procès, les républicains font toujours bloc derrière le président. « C’est une grande tragédie. Les Américains se souviendront de ce jour », a immédiatement déploré Chuck Schumer, le chef des démocrates au Sénat. « On a entendu plus qu’il n’en fallait, répond le sénateur texan Ted Cruz sur Twitter. Il est temps d’acquitter le président. »

Ads by Teads

« Les lignes n'ont absolument pas bougé »

« En l’état actuel, on peut dire que les démocrates n’y ont pas gagné, c’est certain, analyse Corentin Sellin, professeur agrégé d'histoire et spécialiste des États-Unis, au micro de Johanne Burgell. Pour deux raisons : premièrement, le procès n’a pas été un grand succès médiatique pour les audiences télévisées, c’est-à-dire qu’il n’a pas été très suivi aux États-Unis. Il a été évidemment beaucoup retransmis par les médias, mais il n’a pas fait des carton d’audience à la télévision. On n’a pas senti un très profond intérêt dans le pays. »

Deuxième raison de cet échec relatif des démocrates, aux yeux de Corentin Sellin : « Ce procès s’est passé exactement comme prévu : les démocrates n’ont pas réussi à faire une brèche dans le camp républicain. On le voit bien avec le refus de Lamar Alexander de convoquer de nouveaux témoins. Et cela, pour les démocrates, c’est un nouvel échec. »

Cependant, le spécialiste des États-Unis tempère : « Les démocrates n’ont pas perdu tant que ça, parce que les lignes d’opinion étaient déjà tracées. Aujourd’hui, tous les démocrates, et les sondages le montrent les uns après les autres, considèrent Trump comme un président malhonnête, amoral. Et c’est toujours le cas après ce procès en impeachment. Les républicains, quant à eux, le considèrent comme un des meilleurs présidents que les États-Unis aient compté. Et c’est toujours le cas après ce procès en destitution. De ce point de vue, les lignes n’ont absolument pas bougé, et on le voit dans les sondages d’opinion publique. »

Fana CiSSE

Samedi 1 Février 2020 - 10:12



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter