Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Hydroxychloroquine: Didier Raoult s'emporte contre BFM TV (et se compare à Mbappé)



Seul contre tous, le ponte de la recherche Didier Raoult persiste et signe sur l’hydroxychloroquine. Après rétractation, l’OMS reprend finalement les essais comme potentiel traitement. De quoi renforcer l’importante confiance en soi de l’infectiologue, déjà habitué des punchlines et autres attitudes autoritaires. Sur BFM TV le mercredi 3 juin, le scientifique n’a pas hésité à recadrer à sa manière les deux journalistes qui l’interviewaient, de façon peu aimable.

“Chut! Taisez-vous!” a fini par franchement s’impatienter le Professeur Raoult face à Ruth Elkrief et Margaux de Frouville, spécialiste “Santé”, lors d’un entretien exceptionnel d’une heure sur la chaîne en continu. “Vous avez posé une question, je vous réponds”, a fustigé l’infectiologue marseillais. À plusieurs reprises pendant l’interview, le scientifique a intimé aux journalistes de se taire. Ce qui lui a valu une petite mise au point amusée de Ruth Elkrief: “Vous êtes en interview...C’est notre travail!”

Le “Mbappé” de la médecine
Au cours de l’échange, l’infectiologue et patron de l’IHU Méditerranée Infection de Marseille a ensuite remis en cause les capacités de jugement des journalistes quand il s’agit du monde scientifique.

Pour se faire comprendre, le professeur médiatique a filé la métaphore avec le monde du football. Son argumentaire est le suivant: le monde scientifique est mal connu des journalistes. Ainsi ils ne savent pas à qui ils s’adressent et quel niveau de crédibilité ils doivent accorder à leurs différents interlocuteurs.

Un peu comme si les journalistes comparaient “Mbappé à un gardien de but de troisième division”, explique-t-il l’air très sérieux. “Au bout d’un moment, vous savez que Mbappé n’est pas pareil”. À l’inverse des footballeurs, d’après lui, les journalistes évaluent mal la hiérarchie des différents scientifiques. Selon son raisonnement, Didier Raoult s’auto-proclame le “Mbappé” de la médecine. 

Cet argumentaire et l’agacement du scientifique interviennent dans un contexte où les essais cliniques sur l’hydroxychloroquine, en vue d’un traitement potentiel contre le Covid-19, suscitent tour à tour l’engouement et la méfiance. Une étude parue dans la revue scientifique The Lancet y voyait en effet un risque d’arythmie cardiaque. Une mise en garde sur cette étude a ensuite été publiée pour y pointant des failles méthodologiques. 

L’OMS a ainsi finalement annoncé la reprise des travaux suspendus à titre de précaution. Le champ libre est alors redonné aux essais dont le chantre marseillais n’a de cesse de clamer les effets. Entre deux tacles à la presse donc, même s’il y multiplie les interviews.

À voir également sur Le HuffPost: Didier Raoult continuera à utiliser de l’hydroxychloroquine, malgré les réticences du ministère de la Santé

Aminata Diouf

Vendredi 5 Juin 2020 - 09:13


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter