Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Israël: le ministre de la Défense démissionne après le cessez-le-feu à Gaza

Le ministre israélien de la Défense Avigdor Lieberman a annoncé sa démission ce mercredi 14 novembre. Il s’oppose à l’accord de cessez-le-feu avec le Hamas. Et provoque ainsi une crise ministérielle au sein du gouvernement du Premier ministre Benyamin Netanyahu.



L’information circulait depuis ce mercredi matin. C’est maintenant chose faite. Le ministre israélien de la Défense Avigdor Lieberman, le chef d'Israël Beitenou, parti russophone, a présenté sa démission au lendemain de l’accord de cessez-le-feu. Et dans la foulée, il appelle à des élections anticipées le plus tôt possible.

«En ce qui me concerne, ce qui s'est passé hier, le cessez-le-feu et avant, les négociations avec le Hamas, c'est une capitulation face au terrorisme. Il n'y a pas d'autre définition, pas d'autre signification, une capitulation face au terrorisme.»

La démission de Lieberman entrera en vigueur dans 48 heures. Reste à voir si son parti restera au sein de la coalition.

Avant même la conférence de presse du ministre de la Défense, l’entourage de Benyamin Netanyahu a réagi et a prévenu qu’à ce stade et jusqu’à nouvel ordre, le portefeuille de la défense restera aux mains du Premier ministre. Il n’est par ailleurs « pas nécessaire non plus d’avancer les élections », indique un proche conseiller de Benyamin Netanyahu.

Avigdor Lieberman a également fait état une série de différends avec Netanyahu, notamment sur le dossier du village bédouin de Khan al-Ahmar. Plusieurs commentateurs font remarquer que le message qui se cache derrière cette démission est problématique : « Les 500 missiles tirés depuis Gaza ces derniers jours ont provoqué le départ de Lieberman et Netanyahu est un chef de gouvernement faible. »

Le Hamas, pour sa part, s’est félicité de cette démission. Le mouvement au pouvoir dans l’enclave estime que c’est « une victoire politique pour Gaza qui a réussi, par sa résistance, à ébranler la scène politique » israélienne.

Ousmane Demba Kane

Mercredi 14 Novembre 2018 - 14:32



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 16 Décembre 2018 - 09:51 Un nouveau sommet sur la lutte contre Boko Haram