PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)




Khalifa Sall, victime de «l’immaturité de ses collaborateurs», (Sitor Ndour)

Les proches du maire de Dakar sont à l’origine de sa détention prolongée. C’est l’avis de Sitor Ndour qui a fait savoir que s’ils avaient accepté de déposer la caution de Khalifa Sall, ce dernier aurait humé l’air de la liberté depuis belle lurette.



Khalifa Sall, victime de «l’immaturité de ses collaborateurs», (Sitor Ndour)
«Vous savez, Khalifa Sall souffre de l’immaturité de ses collaborateurs». Ces propos sont de Sitor Ndour, membre du Secrétariat exécutif national de l’Alliance pour la république (Sen-Apr) qui revenait, dans les colonnes de Vox Populi, sur l’affaire de la Caisse d’avance de la mairie de Dakar, qui a valu à l’édile de la capitale sénégalaise, de séjourner à Rebeuss depuis plus de 8 mois.
 
Le responsable «apériste» de poursuivre : «Voilà un problème qui n’aurait pas dû arriver à ce stade, puisqu’à un moment donné, le dépôt d’une simple caution aurait permis à Khalifa Sall de recouvrer provisoirement sa liberté et par exemple, de battre campagne lors des dernières élections législatives et d’être présent dans cette précampagne de la Présidentielle de 2019».

Car, soutient-il, «on combat mieux libre que bâillonné. La caution n’a jamais constitué une preuve de culpabilité».
S’agissant des pourfendeurs du chef de l’Etat l’accusant d’être derrière cette incarcération du maire de Dakar, M. Ndour rétorque : «affirmer que le pouvoir est derrière tout cela avec la sinistre intention d’éliminer un adversaire politique, relève d’une attitude non républicaine, car c’est ignorer l’indépendance de la justice sénégalaise».

D’autant plus que, explique-t-il, cette affaire est d’une limpidité totale du fait qu’il s’agit de détournement de deniers publics.

Ousmane Demba Kane

Lundi 20 Novembre 2017 - 13:16



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter