PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)




L’Alliance Démocratique/PENCOO de Moussa Tine dénonce le report des législatives de 2017

Moussa Tine et ses camarades de l’Alliance démocratique Pencco (AD/PENCOO) sont contre la décision unilatérale prise par le président de la République de repousser la date des élections législatives pour le 30 juillet. Un report qui entraine la prorogation du mandat des députés. Réunie le jeudi dernier l’Alliance Démocratique/Pencoo s’est penchée sur la situation du pays.



L’Alliance Démocratique/PENCOO de Moussa Tine dénonce le report des législatives de 2017
Dans un communiqué sanctionnant la réunion du Secrétariat Exécutif l’AD/PENCOO s’oppose au projet unilatéral et obscur du chef de l’Etat d’organiser les élections législatives le 30 juillet 2017 pour la bonne et simple raison que la tenue de ces élections, à cette date, entraine de facto une prorogation du mandat des députés
 
En proposant cette nouvelle date, le pouvoir actuel vient de commettre un double sacrilège : d’abord il porte un dernier coup fatal au consensus qui doit prévaloir dans ce genre de processus et ensuite il plonge le pays dans l’illégalité en prorogeant, de fait, le mandat des députés.

Par conséquent « Le Secrétariat Exécutif de l’AD/PENCOO invite l’ensemble des acteurs politiques à faire face aux forfaitures du régime en place et appelle l’opposition à une unité forte pour sauver notre démocratie. Le premier pan de cette action politique, citoyenne et patriotique oblige (l’opposition, les personnalités indépendantes et la société civile) à une dynamique commune autour des valeurs essentielles qui fondent la république, pour offrir une nouvelle majorité parlementaire aux prochaines élections législatives. Contrairement aux élections présidentielles qui permettent une jonction des forces au second tour, les élections législatives nous imposent une unité au premier tour », note le communiqué de l’AD/Pencoo.  


Samedi 11 Février 2017 - 17:15



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter