Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Les États-Unis vont retirer 12 000 soldats d'Allemagne dans le cadre d'un mouvement "stratégique’

​Les États-Unis sont sur le point de retirer près de 12 000 soldats d'Allemagne dans le cadre de ce qu'ils ont décrit comme un repositionnement "stratégique" de leurs forces en Europe.



Les États-Unis vont retirer 12 000 soldats d'Allemagne dans le cadre d'un mouvement "stratégique’
Environ 6 400 soldats seront renvoyés chez eux, le reste étant transféré dans d'autres pays de l'OTAN tels que l'Italie et la Belgique.

Le président Donald Trump a déclaré que cette décision était une réponse au fait que l'Allemagne n'avait pas atteint les objectifs de l'OTAN en matière de dépenses de défense.

Mais elle a suscité une large opposition au Congrès de la part de ceux qui pensent qu'elle va enhardir la Russie.

De hauts fonctionnaires allemands ont également exprimé leur inquiétude.

"Nous ne voulons plus être les pigeons", a déclaré M. Trump aux journalistes à la Maison Blanche mercredi, peu après l'annonce de cette décision. "Nous réduisons la force parce qu'ils ne paient pas leurs factures ; c'est très simple."

M. Trump s'est longtemps plaint que les membres européens de l'OTAN devraient dépenser plus pour leur propre défense. Il a déclaré que les membres de l'OTAN ne devraient plus dépendre autant des États-Unis pour assumer les coûts du maintien de l'alliance.

L'argument entre les alliés se concentre sur l'objectif convenu par tous les membres de l'alliance selon lequel les dépenses de défense devraient atteindre 2 % du PIB d'ici 2024. L'Allemagne, ainsi que de nombreux autres pays, n'a pas encore atteint cet objectif.

Le secrétaire à la défense, Mark Esper, a adopté un ton différent en annonçant cette décision, suggérant qu'elle faisait partie d'un plan plus large visant à repositionner les forces américaines dans la région.

Il a déclaré qu'il s'agissait d'un "changement stratégique et positif majeur" qui "permettra sans aucun doute d'atteindre les principes fondamentaux du renforcement de la dissuasion des États-Unis et de l'OTAN contre la Russie".

Ce changement devrait coûter plusieurs milliards de dollars au gouvernement américain et réduira la présence militaire du pays en Allemagne de plus de 25 %.

Un escadron d'avions de chasse sera déplacé en Italie tandis que certaines troupes pourraient être relocalisées en Pologne, a déclaré M. Esper.

Fana CiSSE

Jeudi 30 Juillet 2020 - 08:24



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter