Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Les déguerpis du Stade Léopold Sédar Senghor donnent un ultimatum de 72 heures aux autorités



Les ouvriers de Grand Médine sont dans tout leurs états. Ils sont montés au créneau pour attirer l’attention des autorités et exigent des solutions suite à leur déguerpissement au niveau du Stade Léopold Sedar Senghor, les 14 et 15 août 2019.

Ce dimanche, face à la presse, ils ont donné un ultimatum de 72 heures aux autorités pour trouver une solution à leur problème.
 
« Le sujet qui nous réunit aujourd’hui concerne le déguerpissement au niveau du stade Léopold Sédar Senghor qui a eu lieu les 14 et 15 août 2019. Nous avons constaté que des ateliers qui étaient hors du parking dans la zone de Grand Médine, et dont les occupant détenaient les contrats de location et des cautions OVP avec la mairie de Patte d’Oie et payaient mensuellement le loyer sont complètements rasés sans sommation ni délai. Ce qui a causé de lourdes pertes matériels estimées à une somme exorbitante », a déclaré Khar Ndiaye leur porte-parole.
 
Poursuivant ses propos, elle ajoute : « Nous disons au ministre de l’Urbanisme du Logement de l’Hygiène publique, que nous sommes pour le désencombrement de l’espace public et de la propreté du Sénégal. Mais il ne s’est
 pas limité sur la délimitation du parking. Un fait qui montre son incompétence en matière d’urbanisme et d'aménagement . Nous disons au maire Banda Diop, qu’il est complice de ce fait. Et en plus, il a été injoignable pendant l’événement. Il prétend ne pas être au courant ».
 
Toutefois, cette association des ouvriers de Grand Médine avertissent les autorités qu’ils passeront à la vitesse supérieure si rien n’est fait dans 72 h. « Nous donnons un ultimatum de 72 heures au maire et au ministre de régulariser cette situation. Sinon, ils verront ce qu’ils verront. Et une demande de marche sera déposée dès lundi au niveau de la préfecture », avertit Mme Ndiaye.
 
« Le président de la République nous a promis un site au niveau de Diamniadio, mais jusque-là, rien. Nous sommes des Sénégalais qui contribuent au développement de ce pays. Les dépannages gratuits que vous entendez lors des Magal, c’est nous qui lescoordonnons et ça personne ne nous donne aucun franc. Ce qui nous a le plus touchés, ils ont attendu au moment où nous sommes allés pour la Tabaski pour venir la nuit raser tous nos biens. Le maire de la Pâtte d’Oie est aussi complice parce qu’il est informé. S’ils ne viennent pas pour qu’on trouve ensemble des solutions nous allons marcher pour dénoncer cela », lâche le représentant du président des artisans. 




Dimanche 25 Août 2019 - 19:55



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter