Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Lycée Ahoune Sané: le Proviseur, le censeur et le surveillant relevés de leurs fonctions "à cause de Sonko"



Lycée Ahoune Sané: le Proviseur, le censeur et le surveillant relevés de leurs fonctions "à cause de Sonko"
La mention "Coalition Sonko Président" sur les copies de la Seconde L du lycée Ahoune Sané de Ziguinchor a conduit le ministère de l'Education nationale à relever le Proviseur, le Censeur et le surveillant dudit établissement de leurs fonctions.

Dans un communiqué publié ce mercredi 20 février 2019, les services du département dirigés par Serigne Mbaye Thiam expliquent que "dans le cadre des compositions standardisées du premier semestre 2018-2019 (...) En ce qui concerne plus précisément l'épreuve Français, organisée le 7 février 2019 au Lycée Ahoune Sané de Ziguinchor, il a été noté l'inscription 'COALITION SONKO PRESIDENT' sur les sujets distribués aux élèves".

Le ministère d'indiquer que les investigations menées ont permis de constater que cette mention à caractère politique ne concernait que l'épreuve de Français de cette classe, alors que les épreuves ont été envoyées en paquet complet avec toutes les disciplines.
Le ministère avance une violation grave des règles d'éthique et de déontologie qui président au fonctionnement des établissements scolaires. C'est ainsi qu'après avoir servi une demande d'explications au Proviseur du Lycée Ahoune Sané de Ziguinchor, en l'enjoignant de fournir de plus amples informations sur la situation, l'autorité a décidé de "à titre conservatoire et par mesure de sauvegarde de relever de leurs fonctions respectives le Proviseur, le Censeur, le Surveillant".

Une plainte contre X a été parallèlement déposée auprès du Procureur de la République de Ziguinchor. Une enquête a été ouverte et elle suit son cours.

AYOBA FAYE

Mercredi 20 Février 2019 - 21:54



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter