Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Macky-Idy- Sonko / Diouf-Wade-Savane: un pan de l’histoire politique du Sénégal est-il en train d’être rejoué ? Par Babacar dione



Macky-Idy- Sonko / Diouf-Wade-Savane: un pan de l’histoire politique du Sénégal est-il en train d’être rejoué ? Par Babacar dione
Avec la formation du nouveau gouvernement on comme l’impression qu’un pan de l’histoire politique du Sénégal est en train de se répéter.  En 1991, le gouvernement élargi mis en place par Abdou Diouf avait vu la participation de Abdoulaye Wade alors farouche opposant au régime. Le Pape du Sopi avait essuyé de vives critiques de l’opinion. Heureusement, pour lui, il n’y avait pas encore la Var pour lui rappeler ses déclarations incendiaires contre son rival Diouf.

Ainsi, d’avril 1991 à octobre 1992, il siège au Conseil des ministres avec trois de ses poulains. Il démissionne avec fracas à la veille de l’élection présidentielle de 1993… De 1995 à 1997, il réintègre le gouvernement. Ces épisodes de l’histoire politiques se sont déroulés en présence d’une autre figure de l’opposition d’alors, Landing Savané. Abdoulaye Bathily qui avait refusé de rejoindre le gouvernement élargi en 1991 a finalement intégré l’équipe de Diouf lors du second gouvernement élargi.

Contrairement à Landing Savané qui avait catégoriquement dit non. Une frange importante de l’opinion avait applaudi. Beaucoup voyaient en lui, le président du Sénégal en 2000. Parce que le chef de file des « follistes » était le seul acteur politique influent de l’époque à avoir choisi de ne participer au gouvernement.

Abdoulaye Wade charisme et expérience politique en bandoulière avait réussi à battre Diouf en 2000 en dépit de ses participations dans les gouvernements. Landing Savané qui avait choisi de rester dans l’opposition n’a pas pu transformer l’élan de sympathie à son endroit en suffrages….La même histoire est-elle en train d’être rejouée ? On est tenté de donner une réponse affirmative. Cette fois-ci, elle met sur scène trois autres acteurs : Macky Sall (Abdou Diouf), Idrissa Seck (Abdoulaye Wade), Ousmane Sonko (Landing Savané).

Même si les trois acteurs n’ont pas le même vécu politique, la même aura auprès de l’opinion publique et le même Destin, les similitudes sont réelles. Aujourd’hui, rien ne prouve que Idrissa Seck veut tenter le coup de Wade. Seuls lui et Macky Sall peuvent édifier l’opinion sur le contenu de leur accord politique (qui n’est pas une bible). Mais les spéculations ne manquent pas. Depuis sa nomination à la tête du Conseil économique, social et environnemental (Cese) et l’entrée de deux de ses poulains dans le gouvernement, Idrissa Seck est la cible de critiques acerbes. Beaucoup prédisent sa mort politique.

Mais des observateurs avertis du terrain politique sénégalaise, pensent que l’ancien maire de Thiès ne s’engagera jamais pour un rien. C’est une proie qui ne se mange pas facilement. Macky Sall a visiblement pris ses précautions. Entre autres, mesures visibles, il a nommé au poste de Directeur de cabinet, Mamouth Saleh, le théoricien du coup d’Etat rampant qui avait précipité le départ d’Idrissa Seck de la primature en 2004. En trotskisme aguerri, il saura analyser et alerter son chef sur ce qui se passe dans la tête de Mara.

Macky Sall ne s’est pas limité à cela. Il a mis sur orbite des personnalités politiques pour relever les défis. Dr Ndiaye, connu à Thiès pour ses actions sociales a été nommé ministre. Il tentera de faire mieux que Ndeye Tiké Ndiaye.  Abdou Mbow a été bombardé vice-président de l’Assemblée nationale. Dans le sud du pays, Doudou Ka, a été nommé Directeur général de l’Aibd. Il aura certainement pour mission de contrer Sonko, un autre acteur du film. Le leader de Pastef a rejeté toute collaboration avec le régime. Il se positionne en leader de l’opposition. Fera-t-il mieux que Landing Savané qui avait adopté la même posture ?  

Par Babacar Dione

AYOBA FAYE

Jeudi 12 Novembre 2020 - 10:06


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter