Pendant ce temps...Félix Tshisekedi élu à la tête de l'UDPS, en marche pour la présidentielle

​Félix Tshisekedi a donc été élu dans la nuit de vendredi à samedi président de l’UDPS, le principal parti d’opposition en République démocratique du Congo, dont les militants étaient réunis à Kinshasa, au siège du parti. Félix succède ainsi à son père feu Etienne Tshisekedi.



Félix Tshisekedi Tshilombo a été élu cette nuit président de l’UDPS, avec un peu plus de 98 % de voix. Il succède ainsi à son père Etienne Tshisekedi, l’un des fondateurs du premier parti de l’opposition en RDC, décédé il y a un peu plus d’un an à Bruxelles.

Immédiatement après cette élection, les participants au congrès de l’UDPS ont voté une résolution, faisant de Félix Tshisekedi Tshilombo le candidat à la magistrature suprême pour les élections prévues en décembre prochain.

Dans la foulée, le nouveau président de l’UDPS a pris la parole pour appeler à l’unité du parti. Il a également appelé les membres de ce parti emblématique au sens du pardon. Cette élection, ce plébiscite du fils d’Etienne Tshisekedi, intervient au moment même où le nom du parti est au centre d’une controverse.

Car plusieurs groupes se le disputent. Outre l’aile dirigée par Félix Tshisekedi, une autre faction dirigée, celle-ci, par le Premier ministre Bruno Tshibala, revendique elle aussi, le label UDPS.

Cette semaine, le Conseil national de suivi de l’Accord de la Saint-Sylvestre a estimé à ses yeux que c’était bien l’aile Tshisekedi qui était bien le véritable dépositaire du nom du parti.

Rfi
 

AYOBA FAYE

Samedi 31 Mars 2018 - 10:58



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter