PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)




Pour une grâce, Karim Wade a fait d’énormes concessions



Pour une grâce, Karim Wade a fait d’énormes  concessions
Karim Wade n’a pas dû dire Oui de gaieté de guerre au vu des conditions posées pour l’obtention d’une grâce présidentielle. En exil forcé au Qatar, depuis Juin 2016, le fils de Me Wade n’a pas quitté ce royaume du Golfe. D’ailleurs, d’une certaine manière, il n’en pas le droit, d’après nos confrères de Jeune Afrique.

En effet, l’ancien ministre «du Ciel et de la Terre» a fait d’énormes concessions face au pouvoir en place qui s’est montré intransigeant sur certains points.

C’est ainsi que, depuis sa libération, Karim Wade n’a pas mis les pieds au Sénégal. Cependant, la durée de cette clause n’est pas encore connue.

Mais, aussi, le fils de Me Wade n’a pas pu embrasser ses parents  du fait que ces derniers logent en France. Et, dans les clauses non écrites, Wade-fils ne devait pas se rendre dans un Etat où séjournait une forte communauté sénégalaise.

Néanmoins, il a pu bénéficier d’un lot de consolation car ses enfants l’ont rejoint au Qatar. 

Ousmane Demba Kane

Lundi 14 Novembre 2016 - 08:03



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 19 Septembre 2018 - 10:59 Me Madické Niang se positionne pour 2019