Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Tobène en État de siège: 5 personnes arrêtées, les forces de l’ordre encerclent le village pour permettre au géomètre du ministre Aly Ngouille Ndiaye de délimiter leurs champs



Tobène en État de siège: 5 personnes arrêtées, les forces de l’ordre encerclent le village pour permettre au géomètre du ministre Aly Ngouille Ndiaye de délimiter leurs champs
Les populations de Tobène (Département Tivaouane) sont se sont réveillées dans une situation d'Etat de siège ce mercredi 12 août 2020. Près de huit (8) camionnettes chargées de gendarmes ont encerclé ce village de l'Arrondissement de Méouane avant de procéder à l'arrestation de cinq (5) dignitaires. C'est le prolongement du litige foncier qui oppose les populations de Tobène aux Industries Chimiques du Sénégal (ICS).

En effet, le ministre de l'Intérieur Aly Ngouye Ndiaye, le maire de Taiba Ndiaye, Ale Lo et le maire de la commune de Meouane, Bara Ndiaye ont rencontré les populations de Tobene dans la commune, il y a de cela quelques semaines, pour les convaincre de laisser les géomètres prendre les relevés des terrains et discuter des baromètres d'indemnisation.

Une rencontre qui s'est terminée en queue de poisson. Les populations qui ne sont pas tombées d'accord avec les propositions du ministre ont réfuté toute présence de géomètre pour délimiter leurs champs. Mais c'était sans compter avec la détermination du premier flic du pays à imposer son choix et sa méthode. Ce mercredi, le géomètre est arrivé sur les lieux avec une armada de gendarmes, a pris ses mesures avant de s'en aller.

Selon Moussa Top, un notable du village de Tobène joint par PressAfrik, "c'est un véritable coup de force opéré par le ministre Aly Ngouille Ndiaye, en faveur des ICS qui veulent spolier leurs terres". Sur ses camarades arrêtés, Top de révéler: "Ils avaient servi des convocations à certains dignitaires pour qu'ils aillent répondre à la gendarmerie. Mais à notre grande surprise, ces dignitaires ont été surpris chez eux tôt ce matin pour être menottés et embarqués devant leurs familles. C'est anormal".

​Au moment où ces lignes sont écrites, les gendarmes encerclent toujours le village de Tobène. Les populations sont prisonnières dans leur propre territoire sans possibilité d'aller et venir.

 

AYOBA FAYE

Mercredi 12 Août 2020 - 13:13




1.Posté par Ndiaye le 12/08/2020 18:07
L'avenir de notre pays est sombre
Toujours de l'agitation autour des terres qui n'ont jamais été valorisées ,par ces jeunes
Seulement un parti politique qui manipule des jeunes ,avec une certaine presse on crée des troubles en milieu rural
Il est certain ce petit parti joue l'agitation
Avec la situation économique mondiale ,et cette maladie qui va rester très longtemps du fait de
Linconconcie de certains d'entre nous

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter