Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Vol en réunion avec infraction aux Maristes: Abdarahmane Diomby risque 2 ans de prison

Ablaye Ciss et Abdarahmane Diomby ont comparu hier à l’audience des Flagrants délits du Tribunal de Grande Instance de Dakar. Ils répondaient des faits d’association de malfaiteurs et vol en réunion commis la nuit avec infraction. L’affaire est mise en délibéré le 13 août prochain.



Vol en réunion avec infraction aux Maristes: Abdarahmane Diomby risque 2 ans de prison
Les faits remontent au 5 à la veille de la Tabaski et au 27 août dernier, deux vols ont été commis aux Hann Maristes dans un immeuble. Les mis en cause ont dérobé des biens dont des téléviseurs à écran plat, des bijoux en or, des valises, un portable de marque, deux ordonnateurs portables et plus de 500.000f.

Sortie pour aller au marché Hlm et acheter des vêtements de Tabaski pour ses enfants, la victime "laisse" les malfaiteurs s'introduire dans son appartement pour lui dérober ses biens. Constatant que son appartement a été vidé et dévalisé, le plaignant a signalé le vol à la brigade de gendarmerie de Hann. Le témoin Mor Dieng a suggéré aux gendarmes d’aller visionner la vidéo de la caméra de surveillance de l’immeuble. Il en ressort que le prévenu Alassane Cissé, habillé en gilet vert est entré seul dans l’immeuble avec un sac contenant du matériel avec lequel il a commis l’infraction, a déclaré le conseil de la Partie civile.

Pour lui, la culpabilité d’Abdourahmane Diomby ne souffre d’aucun doute. Il a reconnu les faits depuis l’enquête préliminaire et à la barre puis qu’il a été appréhendé sur la terrasse de l’immeuble avec les objets volés. C’est un préjudice énorme. De ce fait, le conseil de la partie civile réclame au prévenu de payer solidairement 3.000000 de francs pour tous préjudices. Entendu, Alasane Ciss s’est défendu en déclarant qu’il était venu nettoyer l’appartement et la caméra de surveillance malgré la dénonciation de son patron Mor Dieng.

Appréhendé sur la terrasse de l’immeuble avec un important matériel volé, Abdarahmane Diomby a reconnu l’ensemble des deux vols commis dans l’appartement. En matière pénale, on peut faire des soupçons et avec l’intime conviction on ne peut conforter les accusations que par des preuves, a soutenu le Ministère public.
Pour le cas de Alassane Ciss, le Ministère public dit qu’il ne peut pas affirmer avec certitude sa culpabilité. Il demande donc la relaxe au bénéfice du doute. "Vu l’importance du matériel, on ne peut pas dire qu’il a agi seul, il y a vol en réunion", affirme le Ministère public. La circonstance d’association de malfaiteurs et vol en réunion commis la nuit avec infraction est établie à l’encontre du prévenu Abdarahmane Diomby malgré la non identification de ses co-auteurs.

Dans la répression, le parquet a requis 2 ans de prison fermes. Quant à la défense, comme Abdarahmane Diomby a avoué son forfait et a disculpé son co-pré- venu, à titre principal, la robe noire a sollicité la relaxe de Alassane Ciss sans peine ni dépens et à titre subsidiaire de le renvoyer au bénéfice du doute. au final l’affaire est mise en délibéré pour le 13 août prochain.

AYOBA FAYE

Jeudi 12 Septembre 2019 - 13:55



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter