PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)




Wade fait le procès de Macky : « Les dégâts sont énormes »

L’actuel président en a vraiment pris pour son grade. Il faut dire que son successeur ne l’a pas raté du tout. A Touba depuis hier, l’ancien président de la République a laissé entendre que tous les clignotants étaient au rouge, sur la situation du pays. Et, selon ces propres termes, Amadou BA, « le ministre des Finances ne dort plus que d’un seul œil ».



Parlant du taux d’endettement, le « Pape du Sopi » a soutenu qu’il est de 65% actuellement au Sénégal alors qu’il ne doit pas « excéder 17 % ». « La situation financière (ainsi) carabinée », il indique que « le ministre des finances ne dort plus que d'un seul œil pour payer les salaires. Dès qu'il reçoit l'argent des impôts ou des douanes,  il réfléchit pour savoir qui il va payer d'abord » car « les dégâts sont énormes ». Wade n’a pas manqué de mettre au défi qu’importe veut le contredire. Et, pourtant, a-t-il dit, « j'avais pensé que mon successeur allait faire avancer ce pays et en cas de blocage venir recueillir mes conseils ». En ce sens, a-t-il poursuivi, « je lui avais dit ma disponibilité de l'aider ». A la place, « il a cherché à m’humilier mais Dieu ne l’a pas voulu ». Selon ces propres termes, la « fraude » électorale lui a coûté deux (2) députés.

Le Secrétaire général national du Parti Démocratique Sénégalais (PDS) a été reçu par Serigne Bassirou Mbacké Abdou Khadre, porte-parole du Khalif général des mourides. A qui, le père de Karim a dit que ses « prières étaient que mon successeur (Macky) continue l'oeuvre qu’il a entamée pour Touba ». N’empêche, « mes ambitions pour cette cité sont mentionnées dans un carnet. Je le remettrai à qui de droit. Ce sera un colossal travail ».

« Mon parti reviendra au pouvoir », a-t-il lancé, précisant que personnellement, « il ne veut pas être président ou ministre mais (que) tout reviendra à la normale », a-t-il par ailleurs affirmé. 


Lundi 6 Novembre 2017 - 11:35



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter