Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Affaire ARTP : ses 135 millions rejetés par le Parquet, Ndongo Diaw échoue la méthode de Moustapha Yacine Guèye

L’ex directeur général de l’Agence de Régulation des Télécommunications et Postes (ARTP) a échoué là où le patron de Magal Holding Limited (MTL) a réussi. Ndongo Diaw ne bénéficiera finalement pas de liberté provisoire car son offre de 135 millions de FCFA jugée « insignifiante », a été rejetée par le Parquet.



Affaire ARTP : ses 135 millions rejetés par le Parquet, Ndongo Diaw échoue la méthode de Moustapha Yacine Guèye
 
Ndongo Diaw ne bénéficie pas du même sort que Moustapha Yacine Guèye. En effet, pour obtenir une liberté provisoire, l’ex DG de l’ARTP avait pris l’engagement de cautionner sa villa sise à Sacré-Cœur 3 d’une valeur de 135 millions de FCFA. Une offre qualifiée insuffisante par rapport à celle de M. Guèye qui avait remis un chèque d’un milliard au procureur de la République, Ousmane Diagne.
 
Néanmoins, avant de décliner l’offre, le journal "L'observateur" explique que le Parquet a pris la précaution d’envoyer des experts spécialisés dans l’immobilier qui se sont déplacés jusqu’à la villa en question pour procéder à l’expertise. C’est donc après évaluation de la maison à 135 millions que M. Diagne a fait part de l’insuffisance de la somme proposée par Ndongo Diaw, avant de la rejeter.
 
 
 


Jeudi 5 Juillet 2012 - 13:35


div id="taboola-below-article-thumbnails">


1.Posté par Parquet le 11/07/2012 16:30
Il est temps que Ndongo Diaw prenne la responsabilité de ses actes !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter