Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Côte d'Ivoire: Alassane Ouattara présente ses vœux au corps diplomatique

Ce lundi 6 janvier, le président ivoirien Alassane Ouattara recevait ses voeux des corps constitués. A commencer par le corps diplomatique. L’exercice revêt souvent un tour politique. C’est l’occasion pour les ambassadeurs étrangers de faire passer des messages. Et en ce début d’année 2020, année électorale à haut risque en Côte d’Ivoire, cela n’a pas manqué.



C’est un nonce apostolique tout juste accrédité -il a remis ses lettres de créance la semaine dernière- qui a porté la voix du corps diplomatique. Dans un discours très politique, Paolo Borgia n’a pas caché une certaine inquiétude de la communauté internationale quant aux risques de crise post-électorale, en insistant notamment sur la Commission électorale indépendante où l’opposition significative n’est pas représentée.
 
« Tous les acteurs et partenaires électoraux devraient participer au travail de la Commission électorale indépendante, conformément à la Constitution et aux standards internationaux en matière d’élections. Cela contribuera, sans aucun doute, à ce que tous se reconnaissent dans le résultat et soient prêts à collaborer avec le nouveau chef d’État légitimé par les urnes. »
 
Mais Alassane Ouattara reste inflexible sur cette question. « Toutes les conditions sont maintenant réunies pour que l’élection présidentielle à venir soit juste, transparente, ouverte et apaisée bien sûr, a estimé le président. Les préparatifs de ce scrutin se déroulent normalement. La loi portant recomposition de la Commission électorale indépendante a été promulguée le 6 août. Les 15 membres de la commission centrale ont prêté serment le 27 septembre et les commissions électorales locales ont été installées. »
 
Le président ivoirien a répété que le gouvernement recevrait dans le courant du mois les partis politiques et la société civile pour finaliser le travail sur le code électoral.

RFI

Mardi 7 Janvier 2020 - 11:11


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter