Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Décès de Tanor Dieng-Idrissa Seck témoigne: « j’ai perdu un frère et un ami »



Décès de Tanor Dieng-Idrissa Seck témoigne: « j’ai perdu un frère et un ami »
Le leader du parti Rewmi se joint à la vague de témoignages suite à la disparition du Secrétaire général du Parti socialiste (Ps), Ousmane Tanor Dieng, survenu ce lundi 15 juillet, à Bordeaux. Idrissa Seck dit avoir « perdu un frère et un ami ». 

« Je suis extrêmement ému comme le sont sans doute la majorité des Sénégalais qui l’ont connu. J’ai perdu un grand frère, j’ai perdu un ami et ce n'est pas seulement des mots de circonstances », déclare Idrissa Seck suite au décès annoncé du Haut conseil des collectivités territoriales (Hcct). 

Le leader de Rewmi de revenir sur ses relations avec le défunt : « J’ai vécu avec lui toutes les configurations politiques possibles, lui au pouvoir, moi dans l’opposition, moi au pouvoir, lui dans l’opposition, ensemble au pouvoir soit sous forme de gouvernement, de majorité élargie sous Diouf, soit dans Benno Bokk Yaakar (BBY) pendant un an ». 

Idrissa Seck est convaincu que:  « Nous avons perdu un très grand homme d’Etat, un immense diplomate qui a rendu de très grands services au Sénégal dans une discrétion presque timide, c’était un homme réservé et sa timide était souvent interprétée comme de la froideur ou de la distance, mais c’était de la discrétion et de la pudeur». 

Poursuivant son témoignage sur la Rfm, le président de Rewmi avance : « C’était un homme pétri de valeur qui a toujours était d’un excellent conseil, parce qu’il mettait très souvent le Sénégal au-dessous de toutes autres considérations ». 

Après avoir présenté ses condoléances à sa famille biologique, comme à sa famille politique, le candidat malheureux à l’élection présidentielle du 24 février 2019 « confirme ce qui a été dit par rapport à l‘attention toute particulière qu’il accordait à sa famille et à ses enfants ». 

Avant de conclure : « Ça va être un immense vide pour le Sénégal. Que Dieu l’accueille dans son paradis le plus élevé ». 

Aminata Diouf

Lundi 15 Juillet 2019 - 13:13



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter