Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Dernier rapport de la Cour des Comptes : Comment Iba Guèye et Sitor Ndour ont « pillé » le COUD

Les révélations du dernier rapport de la Cour des Comptes dans la gestion du Centre des Œuvres Universitaires de Dakar (COUD) permettent de mieux comprendre pourquoi l’Université Cheikh Anta Diop (UCAD) de Dakar souffre socialement et de manière récurrente. Le rapport décrit le COUD comme une « vache à lait » d’Ibrahima Guèye et de Sitor Ndour.



Dernier rapport de la Cour des Comptes : Comment Iba Guèye et Sitor Ndour ont « pillé » le COUD
 
L’analyse de la gestion du COUD a révélé d’innombrables dérives de la part des deux directeurs cités. En effet, pour la prise en charge de l’étudiant Cheikh Sadibou Diagne, blessé lors des évènements de février 2006, le COUD, en dehors de la subvention mensuelle de 390.000 FCFA accordé à l’étudiant, a décaissé 190 millions de FCFA sans compter les frais de missions des médecins qui ont accompagné la victime. Par ailleurs, une subvention de 1.516.140 FCFA a été accordée à la mère de Cheikh Sadibou Diagne en 2009, et cela sans aucune base légale, souligne le rapport parcouru par nos confrères de « L’AS ».
 
Sur la liste des dérives du COUD, on note également plus de 05 millions en guise de subvention au patron des étudiants libéraux, le non-paiement de l’eau, ni de l’électricité des restaurants, 07 millions d’indemnités de responsabilité pour Iba Guèye, de l’acquisition par le centre de deux téléviseurs à 10.478.400 FCFA en 2010, de 1370 litres de carburant à un véhicule de l’extérieur et enfin de
1, 5 milliard de gré à gré.
 
 


Mercredi 12 Septembre 2012 - 13:06


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter