Fela Kuti: la chanteuse Erykah Badu rend hommage au roi de l'afrobeat

Fela Kuti, la légende de l’afrobeat, aurait eu 80 ans cette année. Vingt et un ans après sa mort, sa popularité reste intacte. La chanteuse afro-américaine Erykah Badu lui rend hommage dans un remarquable coffret qui comprend sept albums mythiques de la star nigériane, d’«Army Arrangement» à «Underground System». Des disques symboles de sa rébellion, tous sélectionnés par la reine du Nu Soul pour faire perdurer l’œuvre de l’artiste, disparu à 58 ans.



Il n’était pas été facile de se procurer la musique de Fela dans un Nigeria à peine sorti de la guerre du Biafra. Censuré et emprisonné à cause de ses chansons contre la dictature militaire du général Obasanjo et la corruption, le surnommé «black president» risquait sa vie à chaque nouveau disque.
 
Après la mort du musicien, chanteur et saxophoniste en 1997, sa discographie, riche de plus de 50 albums s’est exportée dans le monde entier. Un nombre incalculable de rééditions a vu le jour dont le coffret mitonné par Erykah Badu.
 
Il affiche une orientation musicale plus politique, en hommage au fondateur de l’organisation La république de Kalakuta, le nom de sa maison-studio d'enregistrement-centre de soin.
 
«  Cette voix de la contestation est celle du symbole de l’underground africain, pionnier génial de l’afrobeat, étourdissante fusion de funk, jazz et rythmes traditionnels nigérians  », explique Erykah Badu.
 
Le meilleur de Fela Kuti, un coffret qui permet d'embrasser l’étendue et le poids de l’héritage légué par Fela aux générations futures, paru chez le label new-yorkais Knitting Factory.

Rfi.fr

Dimanche 7 Janvier 2018 - 09:53



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter