Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



La nomination de Marie Khémess Ngom Ndiaye comme ministre de la Santé est une violation de la Constitution (constitutionnaliste)



La nomination de Marie Khémess Ngom Ndiaye comme ministre de la Santé est une violation de la Constitution (constitutionnaliste)
Le Professeur en droit constitutionnel, Ngouda Mboup est clair. Le président de la République, Macky Sall a violé la Constitution du Sénégal en nommant le Dr Marie Khémess Ngom Ndiaye comme ministre de la Santé jeudi, en remplacement à Abdoulaye Diouf Sarr. 

« Depuis plus de cinq mois, j’alerte et j’attire l’attention des sénégalais : le Président de la République refuse de nommer un premier Ministre, alors qu’il est juridiquement contraint. Le président de la République ne peut plus nommer de nouveaux ministres sans contre-seing du Premier ministre. Les ministres sont nommés sur proposition du premier Ministre. Le Docteur Khemess NGOM ne peut remplacer Abdoulaye DIOUF SARR, sa nomination viole la Constitution », a expliqué le constitutionnaliste.

AYOBA FAYE

Samedi 28 Mai 2022 - 14:30


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter