Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)

Publicité

Mimi Touré scandalisée par le projet de révision du procès Karim Wade à la Crei: "C'est le dialogue de l'injustice"



La décision du régime de Macky Sall de rouvrir le procès de Karim Wade a fait sortir Mimi Touré de ses gonds. Le leader du Mouvement pour l’Intégrité, le Mérite et l’Indépendance (Mimi) dit apprendre que la réouverture du procès de Karim Wade est actée par le « pseudo-dialogue» du Président Macky Sall. «Les sénégalais, qui ont cru aux promesses de bonne gouvernance du Président Macky Sall, feront ainsi le deuil des 138 milliards que Karim Wade doit au Trésor public. Les sénégalais sauront tirer toutes les conséquences d’un tel reniement qui aura coûté beaucoup d’efforts à des magistrats sénégalais parmi lesquels l’actuel ministre de l’Intérieur, Antoine Diome et des ressources publiques conséquentes ont été donc gaspillées. Il aurait été également convenu de modifier l’article L28 et L29 du code électoral pour permettre aux candidats auparavant inéligibles de pouvoir se présenter à l’élection présidentielle de 2024.

Cependant, ces modifications introduiraient une précision de taille qui stipule que les candidats concernés devront avoir purgé leur peine au préalable », souligne d’emblée Mme Aminata Touré. Autrement dit, le leader du Mouvement pour l’Intégrité, le Mérite et l’Indépendance en déduit que « Karim Wade, qui reste devoir 138 milliards aux contribuables sénégalais, pourrait participer à la prochaine élection présidentielle. Contrairement au leader de PASTEF, Ousmane Sonko, condamné suite à des poursuites à motivations purement politiques».

Le Dialogue de l'Injustice
Mme Aminata Touré poursuit que le « deal » annoncé se révèle ainsi au grand jour pour se confirmer : « -
Primo, le Président Macky Sall fait légitimer sa candidature juridiquement et moralement inacceptable. -Secundo, le Président Macky Sall sélectionne ses adversaires de 2024 à sa seule guise - Tertio, le Président Macky Sall élimine le candidat Ousmane Sonko. En attendant de voir comment faire avec les autres candidats gênants de l’opposition. » 

Selon toujours Mimi Touré, si l’objectiftant chanté par les participants au « pseudo-dialogue » du Président
Macky Sall est le rétablissement de la paix dans l’arène politique, « ces accords concoctés, il y a longtemps,
s’inscrivent dans la continuité de l’injustice et de la régression démocratique dans lesquelles le Président
Macky Sall enfonce le Sénégal. Les démocrates et tous les citoyens épris de justice et de paix devront se mo-
biliser pourrefuser ce reculsans précédent de nos acquis démocratiques », conclut Aminata Touré, présidente
du Mouvement pour l’Intégrité, le Mérite et l’Indépendance.


Jeudi 22 Juin 2023 - 09:22


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter