Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Passage en classe de TLe S: une élève du lycée Limamoulaye prise en flagrant délits de "faux et usage de faux"



Passage en classe de TLe S: une élève du lycée Limamoulaye prise en flagrant délits de "faux et usage de faux"
Oumy Khairy C. a par le biais d’un faux bulletin de notes de second semestre réussi à passer avec en classe de Terminale S au lycée Seydina Limamoulaye de Guédiawaye, rapporte le quotidien « Les Échos ». Tout commence après les épreuves du second semestre de l'année scolaire 2020/2021, lorsqu’Oumy Khairy C. s’est retrouvée avec de mauvaises notes et a décidé de passer en classe supérieure par tous les moyens. Ne sachant comment s'y prendre, la lycéenne s’est rapprochée d’un gérant de cyber nommé Dame D. afin de bénéficier de son aide. Ce dernier, payé à 10.000 FCfa a usé de subterfuges avec son ordinateur portable pour gonfler les notes lui permettant de se retrouver avec la moyenne de 10,31 sur 20.

Le faux bulletin de notes de second semestre en main, Oumy Khairy C. s’est rendu dans son lycée et s’est inscrit en classe de Terminale S avec ledit bulletin. Malheureusement, les membres du personnel administratif du lycée ont découvert la supercherie l'ont interpellé et l’ont conduit jeudi dernier, au poste de police de Wakhinane Nimzatt. Livrée aux enquêteurs, Oumy Khairy C. a craqué et est passée aux aveux. Par ailleurs, elle a fini par dénoncer le gérant de cyber nommé Dame en soutenant avoir bénéficié de la collaboration de celui-ci pour gonfler ses notes de second semestre. Afin de passer en classe supérieure alors qu'elle devait en principe redoubler la classe de Première.

Le gérant de cyber a été interpellé par les forces de l’ordre. Le mis en cause a reconnu les faits retenus contre lui et a présenté ses excuses. Il sera arrêté et placé en garde à vue, son ordinateur portable a été confisqué et fait l'objet d'une exploitation de ses données. Quant à la jeune lycéenne, elle a été relâchée sur convocation pour les besoins de l'enquête préliminaire de police.

Ndeye Fatou Touré

Lundi 29 Novembre 2021 - 09:52


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter