Plusieurs fronts ouverts aux alentours de l'UCAD, les journalistes menacés


C'est très tendu à l'Université Cheikh Anta Diop de Dakar où étudiants et forces de l'ordre se livrent à un affrontement très violent.

Entre les deux camps les journalistes sont exposés. En effet, en plus de devoir inhaler le gaz lacrymogène et d'esquiver les jets de pierres, les confrères reçoivent des menaces de la part des étudiants.

La stratégie des étudiants consistent à ouvrir plusieurs fronts aux alentours de l'université tandis qu'un petit nombre fait face aux policiers pour les retenir devant la porte centrale. La plupart des étudiants sont regroupés face au Canal et sur la Corniche.