Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



RDC: week-end pascal meurtrier en Ituri

​Des affrontements ont été signalés çà et là entre l’armée régulière et les groupes armés. Le porte-parole des FARDC parle d’une quarantaine de morts, dont quatre militaires. La société civile, elle, évoque le chiffre de plus de 130 morts parmi lesquels une dizaine de militaires.



RDC: week-end pascal meurtrier en Ituri
Les attaques ont eu lieu dans plusieurs localités de l’Ituri. Les miliciens de la Codeco auraient réussi à bloquer la circulation sur la route qui relie Bunia à Mahagi. Selon le gouverneur de cette province, ces miliciens auraient adopté la stratégie de la guérilla. Jean Bamanisa explique qu'ils opèrent par petits groupes dans l’espoir de contrer les opérations que mène l’armée régulière.

Samedi, un groupe de militaires est tombé dans une embuscade de la Codeco au village Nyapala, affirment des sources sur place. Ces militaires avaient été dépêchés en renfort après une attaque meurtrière menée par des miliciens contre un convoi de véhicules dans le territoire de Djugu. Après son passage dans cette province, le président de la République avait décidé le déploiement de l’armée et de la police pour rétablir l’ordre et la sécurité. Plusieurs groupes armés avaient accepté de déposer les armes, à l’exception de la Codeco dont la direction a été décapitée à la fin du mois de mars dernier.

Ce mouvement s’est rapidement réorganisé mais son nouveau dirigeant, Ngabu Songambele de moins de 30 ans, ne fait pas l’unanimité parmi les siens, affirme certains membres du groupe armé.

rfi.fr

Lundi 13 Avril 2020 - 10:59



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter