PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)




(Revue de presse du vendredi 05 janvier 2018) Terrorisme : Projets d’attentats à Bamako…



(Revue de presse du vendredi 05 janvier 2018) Terrorisme : Projets d’attentats à Bamako…
Divers sujets à la UNE de la presse du jour. On commence par LIBERATION qui annonce que la justice allemande s’apprête à lancer une vaste offensive contre les personnes mises en cause, en Allemagne et au Sénégal dans l’affaire de corruption présumée qui entoure l’Aéroport International Blaise Diagne. Le journal revient ainsi sur la convention de 2006 entre l’Etat et Fraport relative à la conception, la réalisation, l’entretien, la maintenance, l’exploitation et le développement de l’AIBD. Le journal ajoute que dans cette affaire un jeu d’actionnariat à Luxembourg avait permis de nouer un lien affairiste secret entre les adjudicataires du marché et Bibo Bourgi, ami et prête-nom présumé de Karim Wade.

Pour la compagnie nationale Air Sénégal SA, le Premier ministre annonce dans WALFQUOTIDFIEN que son démarrage sera effectif à partir de ce mois de janvier après l’ouverture de l’AIBD le 7 décembre dernier. Pour les deux autres Airbus A330-900Néo, Mahammad Dionne précise qu’ils vont arriver cette année et ont été achetés cash en lieu et place d’une location longue durée.

Pour l’électricité au Sénégal, le DG de la Senelec accepte dans VOX POPULI qu’elle est chère malgré la baisse de 10%. Mais Makhtar Cissé espère une inversion de la situation à l’horizon 2020 avec le mix énergétique et surtout l’arrivée du gaz.

DAKARTIMES est sur un autre sujet, le terrorisme. Selon le journal un bulletin de renseignement des services secrets maliens annonce des projets d’attentats à Bamako contre les banques, des boîtes de nuit, des restaurants, une agence « Orange » … Une situation dans un pays voisin qui doit intéresser nos services de sécurité, pense le journal, surtout dans un contexte de procès contre de présumés terroristes au Sénégal.

Souleymane Téliko est à la UNE de L’OBS et de ENQUETE. Dans cette interview commune, le président de l’Union de magistrats du Sénégal (Ums) dénonce les sièges du chef de l’Etat et du ministre de la Justice au sein du Conseil supérieur de la magistrature. Téliko avance que 90% des juges sont en situation d’intérim et donc susceptibles d’être déplacés à tout moment et que les propositions de nomination du ministre passent comme lettre à la poste.

La situation au PS mise en exergue dans la presse du jour. DIRECT INFO donne « la longue liste des victimes de Tanor ». Le journal parle de Djibo Kâ, Moustapha Niasse, Robert Sagna, Mbaye Jacques Diop, Abdourahim Agne, Mamadou Diop, Abdoulaye Makhtar Diop, Souty Touré. Dans L’AS c’est « la purge continue au Ps ». Selon le journal, de 65 au sortir de leur bureau politique, la liste des exclus est passée à 72 suite à l’ajout de militants de la diaspora. Le QUOTIDIEN donne la même information en précisant que même si Abdoulaye Elimane Kane est dans le camp de Khalifa Sall, il ne fait pas partie de la liste des exclus.

Dans les relations entre l’Apr et ses alliés, la TRIBUNE informe que les faucons de l’Apr se jettent sur Tanor et Niasse. Quand le ministre de la Jeunesse Pape Gorgui Ndong réclame l’audit des anciens dignitaires du Ps, Moustapha Cissé Lô se démène à travers une proposition de limitation d’âge de la fonction élective à 72 ans, qui risque de renvoyer Tanor et Niasse à la retraite. Pour la sortie de Pape Gorgui Ndong, Abdoulaye Wilane du Ps dans LES ECHOS soutient que « les propos du ministre sont bêtes et inutiles ».

Dans SUDQUOTIDIEN on peut lire, « présidentielle 2019 à Mankoo Taxawu Sénégal : Idy à l’épreuve de Gakou ». Les cadres du parti de Gakou ont renouvelé hier leur engagement pour la candidature de leur leader pour ces présidentielles. Une façon selon le journal de mettre du plomb dans les ailes de Bamba Fall qui a fait d’Idrissa Seck, le président et leader naturel de Manko vers les prochaines échéances.

Terminons avec SUDQUOTIDIEN qui parle comme tous les journaux de l’élection du joueur africain de l’année. Il est remporté par l’égyptien Mohamed Salah avec 625 points. Il devance son co-équipier à Liverpool Sadio Mané qui enregistre 507 points. Le gabonais Pierre-Emerick Aubameyang arrive à la 3e place avec 311 points. Du côté des espoirs, notre compatriote Krépin Diatta, l’international U20 est dans la deuxième place.
 


Vendredi 5 Janvier 2018 - 10:27



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter