Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)

Publicité

Saint-Louis-Visite d’Obama : les américains barrent la route aux terroristes d’Al Qaïda

Outre la capitale sénégalaise, Saint-Louis reste également un point sensible pour les américains à 48 heures de l’arrivée de Barack Obama au Sénégal. Zone frontalière avec la République Islamique de Mauritanie et le Mali, théâtre de guerre entre islamistes et forces africaines et françaises, la vieille ville qui aura l’honneur d’accueillir le président américain est déjà quadrillée.



Saint-Louis-Visite d’Obama : les américains barrent la route aux terroristes d’Al Qaïda
En effet, par crainte d’infiltrations en masse de combattants d’Al Qaïda, la sécurité a été renforcée de façon conséquente depuis jeudi dernier, soufflent des sources policières à nos confrères de « L’observateur ». A cet effet, 18 éléments de l’Agence Centrale de Renseignement (CIA) en civil travaillent depuis le 20 juin en étroite collaboration avec les forces de sécurité de la Mauritanie et du Sénégal pour barrer la route à d’éventuels terroristes dans le territoire sénégalais via le fleuve Sénégal, le Bac de Rosso, la frontière de Boyo et la voie routière.
 
Les mêmes sources d’informer que la présence de ces américains coïncide également avec des rafles conjointement organisées par gendarmes et policiers qui font déjà état de plusieurs interpellations pour vérification d’identité, ivresse publique, contrebande et détention de chanvre indien. « 98 individus ont été interpellés et les rafles vont se poursuivre jusqu’après le départ de l’hôte de marque du Sénégal », précise la source policière.
 


Lundi 24 Juin 2013 - 11:40


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter