Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



#SallGate: « Le Sénégal va perdre ses partenaires économiques et financiers au niveau international », selon un expert financier



#SallGate: « Le Sénégal va perdre ses partenaires économiques et financiers au niveau international », selon un expert financier
Le Sénégal va perdre la crédibilité qu’il avait auparavant au niveau de la communauté internationale. C’est du moins l’avis de l'expert financier, Mouhamed Dia, basé aux États-Unis, qui analyse les conséquences de l’enquête publiée par la chaîne britannique, BBC sur la corruption sur le Pétrole et le Gaz sénégalais dont le nom du jeune frère du Président, Aliou Sall, a été mêlé.

Il souligne toutefois que ce dernier « n’est pas menacé tant que son frère est Président ». « Tant que son frère est Président, Aliou Sall n’est pas menacé. Dans un pays où la justice est partisane et qu’elle ne fait pas son travail, où le Procureur est au service du Président de la République, même si, il en a partiellement le droit, à moins qu’il ne démissionne personnellement ou qu'il ait un décret émanant du Président de la République pour apaiser la situation », avance Mouhamed Dia.

Il ajoute : « ce que le Président Macky Sall perd dans ce scandale, c’est non seulement sa crédibilité mais ses partenaires économiques ». Parce que, explique-t-il, « On lui a proposé des milliards, et le groupe consultatif de Paris lui a donné des milliards. Cependant , il n’a pas encore reçu cette somme, ce qui montre qu’en ce moment même, ils sont allés prendre 50 milliards du marché régional parce qu’il n'y a pas d’argent en ce moment. Donc, la seconde phase du PSE ( Plan Sénégal Émergent, ndlr), c’était la phase du privé, nos sociétés privées nationales agonisent, on n’en parle même pas ».

Maintenant, poursuit-il, « Quant on parle des multinationales qui doivent venir au Sénégal investir, ils ne viendront pas parce que cette ère d’injustice, cette perception de corruption, cette perception du jeune frère du Président impliqué dans les affaires de l’Etat, ça pose problème ».

Le Consultant bancaire de conclure : « Le Sénégal perd la crédibilité qu’il avait auparavant. Parce que le Sénégal c’était un pays où y avait eu des scandales sous le Président Wade certes, mais sous le Président Sall, ça a atteint des proportions extraordinaires. Sous le Président Wade c’était un peu « Ok, il est vieux, il fait ce qu’il veut, c’est son fils", donc le Président Sall qui incarnait le changement, parce qu’il était très jeune relativement à Me Wade et il avait promis une gouvernance sobre et vertueuse, y avait cette espoir de la population, qui est parti ».

Aminata Diouf

Dimanche 9 Juin 2019 - 14:35




1.Posté par Dilaté le 09/06/2019 21:14
Quel menteur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter