Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Sécurité routière : la Direction des Routes renforce les journalistes sur les concepts du secteur du transport



La Direction des Routes a organisé un atelier pour aider les journalistes à comprendre un certain nombre de concepts par rapport à ce qui se fait dans le secteur du transport. Les thématiques développées pendant ces deux jours (  mardi et mercredi)  vont permettre à la presse d’être au même niveau d’information que les services du Ministère, et d’être les relais auprès des cibles. Ce, dans le cadre du Programme d'Appui à la Gouvernance dans le secteur des Transports Terrestres au Sénégal (PAGOTRANS), financé par l'Union européenne, le ministère des Infrastructures, des Transports Terrestres et du Désenclavement.
 
« C’est un atelier qui est organisé depuis hier pour aider les journalistes à comprendre un certain nombre de concepts. C’est un atelier de mise en niveau par rapport à ce qui se fait dans le secteur du transport. C’est un programme qui est initié par les pays de l’UEMOA avec l’appui de l’UE. Dans ce programme, nous avons deux volets importants. Dans le volet assistance technique, il s’agit de travailler dans le sens de l’opérationalisation de la banque centrale des données routières. Mais aussi de travailler sur des questions liées à l’entretien routier. Au-delà de cette assistance technique, il y a le volet communication qui travaille sur quatre thématiques : la sécurité routière, la surcharge à l’essieu, la pollution de l’air dans les transports, mais aussi la question liée à l’intégration de la femme, et les personnes vulnérables dans le cadre du secteur des transports », a indiqué Mamoudou Alassane Camara, Directeur des Routes au ministère des Infrastructures du transport terrestre et de l’enclavement.
 
M. Camara de noter : « Ces thématiques, développées pendant ces deux jours, vont permettre à la presse d’être au même niveau d’information que les services du Ministère, et d’être les relais auprès des cibles. Ce, pour réduire l’insécurité, les surcharges, sur la route, qu’on réduise la pollution de l’air. Mais aussi permettre aux femmes et à certains nombres de personnes de pouvoir accéder aux services de transport ».

Selon lui, d’autres ateliers sont prévus pour permettre à la presse de disposer suffisamment d’éléments pour être le meilleur relai pour la transmission de cette information.
 
Prenant la parole, Serigne Faye, administrateur général Afrique Pesage, est revenu sur la fiabilité du matériel utilisé, et la problématique liée à la surcharge qui continue à dégrader les routes. « Afrique Pesage a essayé pendant cet exposé de montrer la fiabilité du matériel utilisé. C’est un matériel de dernière génération fabriqué par Capte Technol Electro Syste (CAPTELS) qui est agréé par la métrologie internationale. Nous avons aussi parlé de la problématique de tout qui est la surcharge qui continue à dégrader nos routes. La tendance était baissière, mais avec des mesures dérogatoires prisse par l’Etat du Sénégal pour accompagner ces acteurs. Ces mesures commencent à impacter sur la lutte contre la surcharge », dit-il.




Mercredi 8 Décembre 2021 - 17:42


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter