Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



«Thionck-Essyl et ses 25 000 âmes environ, ont soif d’eau potable», (PDS)



«Depuis précisément quatre (4) ans et neuf (9) mois, les populations de la Commune de Thionck-Essyl, dans le département de Bignona, n’ont plus d’eau courante », campe la Fédération départementale du Parti Démocratique du Sénégal (PDS).

 «En son temps, le village est reconnu comme étant le plus gros du Sénégal selon les manuels de géographie. Ainsi en 1990, il a fait partie des quatre (4) seules localités du pays, à passer comme commune de plein exercice. C’est ainsi que dans la foulée de l’époque de «Monsieur forage et de madame moulin», il a étrenné son forage avec des robinets à tout bout de rue», souligne le Chargé de Communication.

Dans un communiqué parvenu à PressAfrik, Abdou Gilbert NIASSY pointe «la vétusté des installations et la panne du forage depuis l’élection présidentielle qui a porté Macky SALL à la tête du pays, en passant par les législatives et les municipales dernières, les thèmes uniques de campagne des politiciens de l’APR, qui en ont fait leur choux gras». Et d’enfoncer le clou : «Mais seulement voilà! Comme la quasi-totalité des promesses faites à Thionck-Essyl par le candidat Macky SALL et ses relais, celle de réhabiliter le forage et d’étancher la soif des populations n’est pas tenue. C’est pourquoi, à l’approche d’un scrutin aussi important que les législatives à venir, nous libéraux de Thionck-Essyl, tenons à attirer l’attention des populations contre les promesses faciles des politiciens APR».

Selon ces libéraux, «cette situation porte un grave tort au développement de cette localité qui compte cinq (5) écoles élémentaires à cycle complet d’environ douze (12) classes, des préscolaires, deux (2) collèges d’enseignement supérieur, un lycée, des écoles arabes, un dispensaire, un (1) hôpital qui polarise toute la contré du Blouf, divers services administratifs, des commerces, des établissements de tourisme, une brigade de gendarmerie, un cantonnement de l’armée…». 


Mardi 25 Avril 2017 - 18:48



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter